Accueil Évènement Les villageois de Tala Maali bloquent la route

Boumerdès - Pénurie d’eau potable

Les villageois de Tala Maali bloquent la route

65

Des dizaines d’habitants du village Tala Maali (Thénia) dans la wilaya de Boumerdès ont fermé la route pour réclamer de l’eau.

En effet, cela fait plusieurs années que le village n’est pas alimenté en ce liquide vital. Selon un villageois, le projet d’alimentation en eau potable de la région est à l’arrêt depuis 07 mois. En plus de cela, l’assainissement fait défaut.

«Nous traversons une période très difficile en l’absence d’eau», lance un jeune manifestant, qui dénonce les défaillances enregistrées au niveau de son village et les manques flagrants en commodités de vie. «Aucun responsable ne s’est déplacé dans le village pour prendre en charge nos doléances. Ils se déplacent uniquement lors des élections pour avoir nos voix», a-t-il ajouté.

Et de préciser que certaines habitations ne sont pas raccordées au réseau d’électricité. «On se demande pourquoi l’APC ne peut plus assurer l’eau potable aux citoyens, contrairement aux autres localités», s’interroge un manifestant.

Les villageois payent cher pour acheter une citerne à eau. Ils déboursent près de 1 500 DA pour une citerne qui ne dure qu’une semaine, en période de fortes chaleurs. Les sources de la région sont à sec, en raison de l’exploitation des carrières d’agrégats sur les hauteurs qui utilisent de la dynamite pour l’extraction de sable.

Le problème de la pénurie d’eau potable est accentué dans plusieurs communes de la région, spécialement à l’Est où plusieurs villages ne sont toujours pas alimentés en ce liquide vital, notamment Laaziv, les Issers et Chabet El Ameur.

Avant-hier, les villageois d’Iouanoughen ont fermé le siège de l’APC des Issers pour le même motif, sachant que l’eau n’a pas coulé dans leurs robinets depuis le début de l’été.
Y. Z.