Accueil Évènement L’espoir pour nos certitudes

Point du jeudi

L’espoir pour nos certitudes

34

Le temps qui passe comme celui qui vient ne trouvent nulle part le moment de se reposer des affres vécues et à venir. Il faut rester longtemps à faire le pied de grue en espérant voir poindre au ciel le soleil tant attendu. Mais les questions que se posent les uns et les autres ne sont pas toutes limpides. Il y a celles qui font peur et celles qui revitalisent les votants, mais n’empêche que les électeurs comme les abstentionnistes partagent ensemble une chose, c’est leur foi en leur pays et elle est sincère. Ils n’ont pas de pays de rechange, à part cette Algérie qui se lamente et qui fête l’événement.

Du reste, celui qui aura à présider au destin de l’Algérie future doit prendre ses responsabilités célestes et non moins terriennes, ainsi que le désirent ses compatriotes. Ce ne sera pas facile, il est vrai, mais pour notre bonheur, il trouvera les solutions adéquates à nos problèmes. Il les résoudra en un temps record et saura dire les mots justes, sans faux fuyant à son peuple, c’est ce qu’il attend de lui. Mais rendre à la vérité du réel et ce réel ne semble pas se soustraire aux tergiversations de ceux qui semblent trouver leur plaisir dans l’incommode, et ceci étant, ils s’ingénient à dégoter la moindre occasion de déranger pour déranger ce qui est bien ordonné.

De plus, ce qu’il convient pour mettre les choses à la bonne place, là où ils devraient y être, sans changement majeur, il ne serait pas convenable, mais utile de voir la façon dont sont disposés le zist et le zeste pour en tirer le meilleur. Rassurons-nous pour voir l’avenir radieux tel qu’il nous est promis et après reprenons notre chemin, tantôt tortueux, tantôt droit, pour faire arriver notre ascension là où le destin la mène. Ce qui revient à priori de vouloir du bien soit pour le pays ou pour le peuple, il va de soit que notre attente éperdue trouve son issue à bien des égards là où l’ont laissé les égarements de naguère. Notre espoir est de trouver le temps qui vient bien en place pour nos certitudes.

S. A. H.