Accueil Évènement «L’instance n’est pas un simple spectateur !»

BOUIRA - Point de presse du coordinateur régional de la HIISE

«L’instance n’est pas un simple spectateur !»

30

Le coordinateur régional de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), Tayeb Hellali, a tenu, hier, un point de presse au niveau du siège local de l’instance à Bouira.

Il a, entre autres, évoqué les préparatifs du prochain scrutin présidentiel au niveau local et certains points liés à cette échéance. Sur les préparatifs du scrutin à Bouira, le coordinateur des wilayas du centre s’est félicité du travail accompli, notamment l’opération de révision des listes électorales.

A ce sujet, il dira que «le fichier électoral dans la wilaya a été entièrement assaini et la révision des listes électorales s’est déroulée dans de bonnes conditions». L’autre aspect évoqué par Hellali concerne l’opération de collecte des signatures par les candidats à la candidature, dont l’instance «est là pour veiller au bon fonctionnement et aussi pour faciliter l’opération des légalisations et sa transparence», note-t-il.

uestionné par la presse sur les capacités de la HIISE à garantir la transparence du scrutin, Tayeb Hellali a rétorqué : «L’instance n’est pas un simple spectateur mais elle est là pour agir et à mettre tout en œuvre pour assurer une meilleure surveillance des élections». Concernant le manque de moyens humains, le coordinateur a reconnu cette insuffisance, mais a néanmoins affirmé que la HIISE «est aguerrie et forte et ses membres sont optimistes et prêts à sévir en cas de dépassements».

Au sujet des réserves exprimées par le président de la HIISE, Abdeouhab Derbal, à l’occasion des dernières élections, Tayeb Hellali a affirmé que beaucoup ont été levées par l’administration, précisant qu’une commission mixte a été créée à cet effet. Pour preuve, il a cité le cas de la wilaya de Bouira où un problème d’insuffisance de centres et bureaux de vote avait été soulevé par les membres de l’instance au niveau local.

A ce propos, il annoncera l’ouverture de 17 nouveaux centres de vote et 212 autres bureaux à travers la wilaya. Concernant les supposés dépassements dont feraient l’objet des candidats à la candidature, le coordinateur régional de la HIISE a indiqué que l’instance n’est pas «Sherlock Holmes».

«S’il y a des dépassements, ceux-ci relèvent du droit commun et des prorogatives de la police», a-t-il souligné. Cela étant dit, Tayeb Hellali a fait savoir que «l’instance n’a pas été destinataire de plaintes de la part de candidats à la candidature». «Pour le moment, aucun candidat ne nous a saisis sur des dépassements et nous n’avons reçu aucune plaine. Si tel était le cas, nous aurions intervenu», a-t-il conclu.

Djamel M.