Accueil Évènement L’intérêt et ce qui le détermine

L’intérêt et ce qui le détermine

31

Par S. Ait Hamouda

L’intérêt n’est pas ce que l’on attend, qu’il advienne ou pas. L’intérêt est dans le sillage de ce que l’on attendait depuis longtemps, depuis des décennies, depuis des siècles. Et là on se fait du mouron, parce qu’on s’inquiète pour l’avenir et le présent de sa vie. Des années sont passées, subrepticement, pour se rappeler à leurs bons souvenirs, qu’ils soient bons ou mauvais, qu’importe, ils portent en leur sein des velléités de parfaire la trajectoire si bien tracée.

Il va falloir l’aligner comme des rangs d’oignons, superbement rangés, ainsi que des soldats disciplinés. La discipline est la force des armées et ceci étant, elle ne peut se soustraire au verdict du peuple, parce que le peuple, selon la Constitution, est source de souveraineté. Et l’armée est le rempart contre toute tentative d’agression contre le pays, c’est le protecteur de la Constitution, c’est le garant de la liberté, c’est le bouclier contre toute tentative de porté atteinte au pays.

On se montre, dans le pire des cas et dans le meilleur, respectueux de tout ce qui se fait chez nous, entre deux tentatives de réforme. Quelles que soient les opportunités et les occasions de changer de sens au sens et de rendre plus claire la norme, la tendance ou le penchant qui empêche le commun des mortels de se déterminer par rapport à ses convictions. La solution est, parait-il, dans l’illusion d’avoir atteint le bord et le ras bord, des solutions factices, des pseudos aboutissements.

À chaque problème, à chaque difficulté ses réponses qu’elles soient justes ou pas. Les remarques peuvent être judicieuses, mais par trop raisonnées. Elles peuvent rater leurs coches à l’instant où elles prennent en charge les dénouements proposés par des gens qui croient en leur docte façon de trouver la parade au moment des désillusions. Cela peut tromper, à juste titre, la populace. Il s’en est pris de tromperie le gus qui croit avoir tout compris, le pouvoir et ce qui le suit, le système et ce qui le détermine, le régime et ce qui le produit. Ne pas songer à l’intérêt est une erreur qui ne peut avoir de raison.

S. A. H.