Accueil Évènement L’olivier, l’arbre kabyle par excellence

Point d'ordre

L’olivier, l’arbre kabyle par excellence

176

Par S Aït Hamouda
L’olivier, c’est l’arbre par excellence de la Kabylie avec le figuier. Les deux arbres symbolisent la région. Aujourd’hui, les agriculteurs de cette partie de l’Algérie cherchent à labéliser l’huile de leur terroir. Ce qui va leur permettre d’être dans le gotha mondial des pays à l’oléiculture florissante. Le Kabyle aime son olivier plus que tout ce qu’il possède. Mouloud Mammeri et Jean Pélégri se sont interrogés sur des questions qui peuvent intéresser l’un et l’autre. À la question du second au premier «Quel est votre arbre préféré ?», Mammeri répond «L’arbre de mon climat à moi, c’est l’olivier ; il est fraternel, et à notre exacte image.

Il ne fuse pas d’un élan vers le ciel, comme vos arbres gavés d’eau. Il est noueux, rugueux, il est rude. Il oppose une écorce fissurée mais dense aux caprices d’un ciel qui passe, en quelques jours, des gelées d’un hiver furieux aux canicules sans tendresse. A ce prix, il a traversé les siècles». Il va de soi que l’oléiculture chez nous est l’une des cultures les plus prisées. Elle s’entretient, comme un enfant, mais aussi telle une aubaine qui noue des relations intimes entre l’agriculteur et l’arbre. Surtout que ce fruit généreux, il y a une année, où il fait montre d’une prodigalité incroyable et une autre, où il est pratiquement sans fruit.

C’est ce qu’on appelle l’effet de «saisonnement». Une saison remplie de fruits et l’autre non. Relativement, l’olive et l’olivier sont tous deux une occasion à la cueillette dans la joie et la bonne humeur. Les montagnes sont toutes joyeuses au ramassage des olives. On entend chanter, les femmes et les hommes, on entend le ramage des oiseaux. Ce sont des fêtes à n’en plus finir, parce que l’olivier procure autant de bien à ceux qui le cultivent qu’à ceux qui le consomment.

Le goût de l’huile d’olive de Kabylie est racé et brut, tellement elle est triturée avec les pieds comme dans les temps anciens ou au moulin ainsi que le font aujourd’hui les huileries modernes. On a tout dit sur l’huile d’olive, qu’elle est acide… Cependant, notre huile est la meilleure et son goût sans pareil.

S. A. H.