Accueil Évènement Na Messaouda n’est plus

La doyenne s'éteint à l'âge de 109 ans

Na Messaouda n’est plus

999

La doyenne de la daïra de M’Chedallah, Saoudi Mames dite Messaouda, s’est éteinte lundi dernier dans l’après-midi à l’âge de 109 ans. Veuve du martyr Saoudi Amar Ben Yahia tombé aux champs en 1957, elle ne s’est jamais remariée et à continuer à tenir le refuge qui est sa maison à Vou-Fenzar à proximité du PC de Tala Rana en haute montagne dans la commune de Saharidj jusqu’à ce que cette maison soit détruite par l’armée coloniale en 1958. Elle se réfugia ensuite avec ses enfants à Zouzamen dans la commune de M’Chedallah où elle mena une vie paisible bien entourée des siens jusqu’à son décès.

Née le 1er août 1911, elle se maria en 1925 et donna naissance à 8 enfants, 5 filles et 3 garçons dont l’aîné est né 1927. Cet enfant ainé encore vivant est âgé à l’heure actuelle de 92 ans. La doyenne a donné une progéniture de pas moins de 108 fils, petits-fils et arrières-petits-fils. On nous apprend qu’elle n’est jamais tombée malade mis à part de légères grippes et n’a contracté aucune des maladies chroniques du siècle et a gardé toutes ses facultés physiques et mentales.

Son neveu, le docteur Khaber Mohand Salah, qu’on a rencontré durant les funérailles, affirme que ce n’est qu’à partir de l’année passée, à l’âge de 108 ans qu’elle a commencé à afficher de légères troubles de mémoire. Elle a été alitée depuis ces huit derniers mois suite à une fracture du col du fémur. La nouvelle de son décès qui a circulé comme une traînée de poudre a provoquée une spectaculaire affluence des citoyens qui ont accouru de toutes parts.

Oulaid Soualah