Accueil A la une Ouf ! L’exécutif enfin installé

APC d’Aït Mahmoud Après dix-huit mois de blocage

Ouf ! L’exécutif enfin installé

320

Le dénouement de la crise au sein de l’Assemblée populaire communale d’Aït Mahmoud, dans la daïra de Béni Douala, a été couronné, hier, par l’installation de l’exécutif communal.

Tous les élus de cette municipalité étaient présents à l’Assemblée générale durant laquelle, il a été surtout question de l’installation de l’exécutif pour permettre le déblocage définitif de la situation qui aura duré près de 2 ans. Les présents ont également eu à débattre la situation induite par ce long blocage.

C’est le chef de daïra qui a ouvert la séance, après l’adoption de l’ordre du jour suite à un vote à l’unanimité des 14 élus, 13 présents et une procuration. Au cours de cette séance, les élus ont exprimé leur volonté de mettre fin aux désaccords qui ont longtemps duré. Le premier responsable de la commune, M. Boudarene, issu du RCD, a procédé, peu après, à l’annonce de son exécutif au prorata.

Les vice-présidents sont Djalal Mebarek (Alliance TAJ), Rehane Mohamed (RCD) et Teboub Hamid (FFS). Ces derniers ont été approuvés par la majorité des présents, chose qui a permis à l’édile communal de faire des propositions pour la présidence des commissions avec une répartition équitable pour les groupes politiques : Zedek Youcef (FFS), président de la Commission technique, Goucem Larbi (RCD), président de la Commission finance, Aknine Rabah (MEN), président de la Commission sociale et pour le poste de délégué spécial, Goucem Nacer Eddine (Alliance TAJ).

Ils ont eu l’aval, à l’unanimité des présents, pour que l’exécutif communal d’Aït Mahmoud voit enfin le jour, après une crise qui a perduré plus de 18 mois, soit depuis la dernière élection locale en novembre 2017. Dans le même sillage, le magistrat de la commune n’a pas hésité à remercier tous les élus pour leur compréhension, et ce dans l’intérêt de la commune, et a assuré qu’il fera de son mieux pour rattraper le retard accumulé durant cette période avec l’aide de tout le monde.

Les responsables des Comités de village et des associations locales présents ont salué la volonté des élus de mettre un terme à cette logue crise et de repartir du bon pied. «Cette situation n’a arrangé personne. Nous souhaitons que cette équipe fasse de son mieux pour relancer le développement local et prendra en considération les doléances des Comités de village», dira un membre du Comité du village Taourirt Moussa.
Lyes Mechouek