Accueil A la une Quatre maires interpellent la SDE

CHEMINI - Raccordement au gaz naturel

Quatre maires interpellent la SDE

359

Lors d’une réunion tenue, samedi dernier, au siège de l’APC de Chemini, ayant regroupé autour d’une même table les maires et les comités de village des quatre communes de la daïra éponyme, à savoir Akfadou, Tibane, Souk Oufella et Chemini, la situation du gaz naturel dans la région a été débattue. Il a été également convenu d’un rassemblement de protestation devant le siège de la Société de distribution d’électricité et de gaz (SDE) de Béjaïa, tenu hier.

«Compte tenu de l’insatisfaction de l’engagement écrit émanant de la SDE de Béjaïa, en date du 19 janvier 2015, stipulant que l’achèvement des travaux du gaz est prévue pour le premier semestre 2019, une Assemblée générale des Comités de village des quatre communes de la daïra de Chemini s’est tenue, en présence des maires et des élus, pour débattre le retard accusé dans le projet de raccordement au réseau du gaz naturel et sa mise en service. Suite aux débats, il a été convenu ce qui suit : l’organisation d’un sit-in, le lundi 18 novembre 2019 à 10h00 (hier ndlr), devant le siège de la SDE de Béjaïa, la délégation d’une commission mixte (coordination et maires) pour exiger la reprise immédiate des travaux sous huitaine.

A défaut, d’autres actions plus radicales seront envisagées», écrit-on dans le communiqué ayant sanctionné cette réunion. Pour sa part, le maire de Chemini a fait savoir : «Des milliers de foyers attendent d’être raccordés au réseau du gaz naturel.» Et de préciser que les travaux, au niveau de quelques localités, sont achevés. Il est à rappeler que les Comités de village de la daïra de Chemini avaient, maintes fois, exigé le raccordement de leurs foyers au réseau du gaz naturel. Ayant initié, par le passé, un mouvement de protestation d’ampleur, les citoyens de la région avaient alors organisé plusieurs actions de rue pour se faire entendre.

En tout cas, le raccordement à ce réseau des milliers de foyers reste la première préoccupation des villageois de la daïra de Chemini, lesquels s’estiment «méprisés» par les pouvoirs publics, d’autant plus que l’enclavement, en période hivernale, fait redouter, encore cette année, le pire pour les bourgades confrontées à de fortes chutes de neige. Dernièrement, signalons-le, plus de 1 100 foyers de la commune d’Akfadou ont été raccordés au réseau du gaz naturel. Mais pour les habitants des quatre communes de Chemini, le compte n’y est toujours pas, selon eux.

F. A. B.