Accueil Évènement Rassemblement pour la libération des détenus d’opinion

Haïzer

Rassemblement pour la libération des détenus d’opinion

99

Afin d’exiger la libération des détenus d’opinion, plusieurs dizaines de citoyens de Haïzer mais également des communes avoisinantes de Lesnam, Taghzout, Bechloul et du chef-lieu de wilaya se sont rassemblés, avant-hier à 18h, au niveau de la place publique de Haïzer. Arrêtés en possession du drapeau amazigh lors de la 18ème marche populaire à Alger, en date du 21 juin dernier, puis placés en détention provisoire deux jours plus tard, les trois jeunes de Haizer, à savoir Hamza Karoun, Akbi Akli et Lakhel Ali sont depuis emprisonnés à la prison d’El Harrach. «Nous devons nous mobiliser pour exiger la libération des détenus d’opinion et politique de la Révolution du sourire. Nos jeunes, comme d’ailleurs les autres détenus incarcérés lors des marches du vendredi à Alger, sont des pacifistes dans l’âme. Leur seul crime est d’avoir exprimé leurs opinions de soif de liberté et d’unification de la patrie», déclarera Meziane Chabane, un élu à l’APW de Bouira qui s’interrogera sur ces arrestations massives d’inoffensifs manifestants.

Les différentes prises de parole lors de ce rassemblement iront également dans le même sens en exigeant l’ouverture du champ politico-médiatique afin d’instaurer les bases d’une démocratie ardemment souhaitée par des millions de citoyens chaque vendredi. «Le rejet des élections présidentielles a été réaffirmé avec force et pacifisme vendredi dernier, aussi bien à Bouira qu’à travers tout le territoire national… Nous attendons que les tenants du pouvoir prennent en considération la volonté populaire et qu’ils appliquent les articles 7 et 8 de la Constitution algérienne à laquelle ils se réfèrent…», indiquera l’orateur.

Toutes les interventions abonderont dans le même sens et les citoyens proposeront la tenue d’un sit-in pour le lendemain (hier, ndlr) devant les tribunaux de Sidi M’hamed et de Bab El Oued où les jeunes de Haizer comparaitront. «Pour un nouveau départ de l’Algérie et pour le départ des généraux», «Libérez les détenus», «Pour un état civil», et «Libérez la justice», étaient, entre autres, les slogans inscrits sur les banderoles à déployer sur les lieux des sit-in. Les parents des détenus de Haïzer, qui assistaient au rassemblement, ont tenu à réitérer le caractère calme de leurs enfants en demandant de mener les actions de protestation de manière pacifique.

Hafidh Bessaoudi