Accueil A la une Reboisement en vue de 330 hectares

BOUIRA - Réhabilitation du patrimoine forestier à Barbacha, El Kseur, Melbou…

Reboisement en vue de 330 hectares

292

Le secteur des forêts de la wilaya de Béjaïa vient de bénéficier d’un programme de repeuplement et de reboisement de plantations diverses dans le cadre de la réhabilitation du patrimoine forestier ravagé par les incendies de l’été 2017, a indiqué la Conservation des forêts de Béjaïa dans un communiqué.

Ce programme consiste en le reboisement d’une superficie de 330 hectares en chêne-liège, en cèdre de l’atlas et chêne vert, a précisé la même source. Au total, dix communes sont concernées par ce programme de reboisement. Il s’agit de : Beni Maouche, Darguina, Taskriout, Barbacha, El Kseur, Chellata, Boukhelifa, Tizi N’Berber, Melbou et Beni Ksila. Les pertes considérables en végétation (chêne liège) ont été enregistrées à Darguina (85 ha), El Kseur (50 ha) et Tizi N’Berber (40 ha). «Ce programme de reboisement des forêts incendiées en 2017 va être lancé incessamment», a-t-on souligné.

Pour rappel, en 2017, la Protection civile de Béjaïa avait recensé pas moins de 1 246 incendies qui se sont déclarés dans les milieux forestiers, lesquels avaient ravagé plus de 5 000 ha de végétation, 7 403 arbres fruitiers, 1 713 bottes de paille et 159 ruches d’abeille.

Par ailleurs, ce même programme prévoit le lancement de travaux sylvicoles sur une superficie de 800 ha, en vue de nettoyer et d’éliminer tout le bois mort ou gisant au sein des impacts retenus. Concernant les superficies ravagées par les flammes durant cette année, la même source assure qu’elles nécessitent une période de repos d’au moins deux années pour pouvoir évaluer le taux de reprise végétative et bien mesurer le volume des actions à entreprendre.

A noter que depuis le début de la saison estivale, plus de 1 000 hectares de végétation ont été consumés par plus de 200 incendies signalés dans différents endroits de la wilaya de Béjaïa.
B. S.