Accueil Évènement Renforcement des mesures de sécurité

Célébration du Nouvel An

Renforcement des mesures de sécurité

317

À l’occasion de la célébration de la fête du Nouvel An, une série de mesures de sécurité ont été prises par les services de la Sûreté nationale et ceux de la Protection civile.

Dans ce cadre, la direction générale de la Protection civile appelle les citoyens à plus de vigilance et de prudence en cette période de festivités et à respecter les consignes de prévention routière, pour d’éviter tout risque d’accident : «La célébration du nouvel An 2020 accroît le risque d’accidents de la route, en particulier (dans, ndlr) les endroits qui connaissent une grande affluence et des activités, tels que les sites touristiques, les espaces publics, les axes routiers importants qui seront sécurisés par les dispositifs de la Protection civile mis en place à cette occasion», lit-on dans un communiqué rendu public, hier, par les services de la Protection civile.

Ces derniers ont fait savoir que dans le cadre des actions de sensibilisation et de prévention menées par la direction générale de la Protection civile, une campagne de sensibilisation sur les risques de la conduite durant la période hivernale et le risque d’asphyxie a été lancée à partir d’hier au niveau de la gare routière du Caroubier. Cette campagne cible en particulier les chauffeurs de bus et conducteurs de taxi et, en général, les voyageurs et usagers de la route «dans le but de les sensibiliser sur l’importance de la vigilance et le respect du Code de la route pour la réduction du nombre d’accidents de la circulation et les pertes en vies humaines».

De son côté, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a tracé, à cette occasion, un plan spécial en vue d’assurer la sécurité des citoyens et des biens. Il s’agit, selon un communiqué de la DGSN, d’«une couverture sécuritaire globale, assurée jusqu’à des heures tardives de la nuit, dans les espaces publics notamment au niveau des différentes structures de loisirs, des centres commerciaux et des établissements hôteliers, outre le déploiement de brigades, pour fluidifier le trafic routier, et de patrouilles, avec l’activation des mesures préventives à l’intention des conducteurs, notamment la catégorie des jeunes».

Pour cette fin d’année, coïncidant avec les vacances d’hiver, les services de la Police des frontières, eux, ont mobilisé une unité de police pour «veiller à la sécurité et au confort des voyageurs à travers les différents postes frontaliers terrestres, aériens et maritimes, en renforçant les guichets de contrôle pour assurer l’orientation des voyageurs et faciliter les formalités du transit».

Samira Saïdj