Accueil Évènement Réunion Gouvernement – Walis lundi et mardi

Le conclave est élargi aux P/APW et maires des communes chefs-lieux

Réunion Gouvernement – Walis lundi et mardi

111

La réunion Gouvernement – Walis, à laquelle assisteront les présidents des APW, chefs de daïras et maires des communes chefs-lieux de wilayas, aura lieu finalement lundi et mardi prochains, a-ton appris auprès de la présidence de la République. Cette réunion, ordonnée par le chef de l’État au terme du dernier Conseil des ministres, se veut une rencontre pour définir les priorités et tracer une feuille de route pour l’exécution du Plan du Gouvernement adopté, avant-hier, par l’APN. Lors de son discours après le vote des députés, le Premier ministre a précisé que cette réunion «définira les priorités, traduira les mesures et fixera avec précision les délais d’exécution du Plan d’action du gouvernement, y compris la mise en œuvre du plan d’urgence pour palier les inégalités en matière de développement local, notamment dans les régions du Sud, les zones montagneuses et rurales et les banlieues».

Et afin de garantir un développement équitable entre l’ensemble des régions du pays, Abdelaziz Djerad s’est dit «conscient de la spécificité, de la priorité et de la sensibilité du dossier du développement». C’est pourquoi, a-t-il indiqué devant les députés, «le gouvernement est disposé à œuvrer à la prise en charge de ces préoccupations dans le but de garantir un développement équitable au profit de toutes les régions du pays, sans exclusion ou marginalisation». «La vérité amère est qu’il existe des zones d’ombre et d’exclusion y compris dans la capitale du pays», a déploré Abdelaziz Djerad, indiquant que «l’Algérie ne peut pas fonctionner à deux vitesses et notre peuple mérite une meilleure prise en charge où qu’il se trouve». Le Premier ministre a fait état, par ailleurs, d’un travail pour la révision de la nomenclature nationale des projets de développement, notamment ceux gelés, reportés ou non encore entamés, soulignant «l’engagement du gouvernement à poursuivre les programmes d’infrastructures et d’équipements prévus dans les différentes régions du pays».

Ce programme sera exécuté, précise le Premier ministre, après «redéfinition de l’ordre de priorité de réalisation de ces projets dans chaque wilaya en fonction des besoins réels, des capacités disponibles et des dividendes socio-économiques suivant les spécificités de chaque région». Pour ce qui est de la réforme de l’appareil administratif, Djerad a mis en avant «la volonté du gouvernement d’assainir l’administration des pratiques bureaucratiques désuètes à travers la mise en œuvre d’une panoplie de mesures pratiques détaillées dans le Plan d’action». Il a affirmé à ce propos que le renforcement de la gestion décentralisée était «une préoccupation partagée par l’Exécutif, qui s’emploiera à l’amélioration de la performance dans tous les domaines».
M. A. T.