Accueil Évènement Suspension de vol pour les Boeing 737-Max 8 et Max 9

Espace aérien algérien

Suspension de vol pour les Boeing 737-Max 8 et Max 9

178

Suite au crash de l’avion d’Ethiopian Airlines (ET), l’Autorité chargée de l’aviation civile en Algérie a décidé de suspendre toutes les opérations de vol (survol, atterrissage et décollage) dans l’espace aérien algérien, pour les avions de type Boeing 737-Max 8 et Boeing 737-Max 9.

C’est ce qu’a fait savoir le communiqué rendu public, hier, par le ministère des Travaux publics et des Transports. Ce dernier a tenu à souligner que cette décision intervient «en application du principe de vigilance et suite au crash de l’avion de type Boeing 737-Max 8 de la compagnie aérienne nationale éthiopienne (Ethyiopian Airlines). A retenir que l’Autorité chargée de l’aviation civile en Algérie «suivra de près les résultats de l’enquête technique relative au crash de l’appareil Boeing 737-Max 8 d’Ethiopyian Airlines».

Pour rappel, 157 personnes ont péri, le 10 mars dernier, lors du crash de l’avion Boeing 737-Max 8, quelques minutes après son décollage de l’aéroport international Bole d’Addis Abeba à destination de la capitale kenyane, Nairobi. Le vol ET302, qui s’est écrasé quelques minutes après le décollage, a causé la mort de tous les 149 passagers et 8 membres d’équipage.

Boeing avait annoncé la suspension des livraisons de ses avions moyens-courriers 737 MAX. «Nous suspendons la livraison des 737 MAX jusqu’à ce que nous trouvions une solution. L’avionneur américain poursuit en revanche leur production», selon un porte-parole, ajoutant, «mais nous sommes en train d’évaluer nos capacités, c’est-à-dire de savoir où les avions sortis des chaînes d’assemblage vont être stockés». Le même responsable a écarté l’éventualité de réduire le rythme de production ou de fermer provisoirement des usines.

S. S.