Accueil A la une Un dangereux gang démantelé à Ouaguenoun

TIZI-OUZOU - Dix kilos de kif traité, des véhicules légers, un camion… récupérés

Un dangereux gang démantelé à Ouaguenoun

1560

Les forces de police de la sûreté de la daïra d’Ouaguenoun ont saisi 10 kg de kif traité, lors d’une opération qui a permis le démantèlement d’un dangereux réseau national de trafic de drogue. Six éléments du gang, qui opéraient de l’est à l’ouest du pays, en passant par Alger et Tizi-Ouzou, ont été arrêtés, selon les explications fournies par les services de communication de la police, hier. Il s’agit d’individus âgés entre 30 et 40 ans, résidant dans la capitale et originaires de différentes contrées du pays, dont Tizi-Ouzou et Maghnia.

Cette opération, en outre, a permis la récupération de quatre véhicules (trois légers et un lourd (camion) ainsi que neuf téléphones portables, une somme de 40 000 DA et des documents administratifs. Lors de la présentation, hier, à la sûreté de Ouaguenoun, des individus incriminés, le commissaire Hakim Lazem de la dite sûreté dira : «L’opération, menée sous l’égide du procureur près le tribunal de Tigzirt et selon les orientations du chef de la Sûreté de wilaya, a abouti au démantèlement d’un réseau de malfaiteurs qui opère dans la région d’Ouaguenoun.

On a pu mettre en place un plan qui nous a permis d’arrêter ces individus.» Les activités de cette bande de malfaiteurs, précise-t-on «s’étend de l’est de l’Algérie jusqu’à l’ouest, en passant par Alger et Tizi-Ouzou. Un autre individu appartenant à la même bande est toujours en fuite».

Ils sont accusés de «création d’une association de malfaiteurs organisée dans l’objectif est l’acquisition et le transport de la drogue, selon l’article 17 de la loi de la lutte contre la drogue et les psychotropes. Les accusés seront présentés devant le parquet de Tigzirt, indique-t-on. A noter que cette opération est la 8e du genre menée par la sûreté de Ouaguenoun, ce qui lui a permis jusque-là de saisir d’importantes quantités de kif traité et de démanteler plusieurs réseaux nationaux et internationaux, qui opéraient dans la région.

K. H.