Accueil Femme L’hommage de la DGSN

Célébration du 8 mars retour sur l’événement

L’hommage de la DGSN

3993

A l’occasion de la journée Mondiale de la femme, le Directeur Général de la Sûreté Nationale, Abedelghani El Hamel, a présidé avant-hier, à l’Ecole Supérieure de Police Ali Tounsi, une cérémonie pour rendre hommage à la femme algérienne.

En effet, la DGSN, comme chaque année, en pareille date, ne rate pas l’occasion de rendre hommage à la femme algérienne à travers lequel elle reconnaît tous ses sacrifices et l’important rôle qu’elle joue dans le développement de la société. Plusieurs femmes policières et d’autres de différents secteurs d’activité ont répondu favorablement à l’invitation. En effet, des femmes Moudjahidates, présidentes d’associations, des artistes, des sportives, des journalistes, ainsi que des femmes policières en activité et celles admises à la retraite ont été gratifiées, en guise de reconnaissance pour leur dévouement dans le travail. La DGSN a rendu hommage, également, à deux doyennes des artistes féminines algériennes, à savoir Farida Saboundji et Fatiha Berbère. En cette occasion, le Directeur Général de la Sûreté Nationale a mis en exergue le rôle que joue la femme algérienne dans la société. « La femme algérienne a prouvé ses grandes capacités dans la société notamment dans le champ politique », a affirmé M. El Hamel dans son allocution qui a été lue par Djilali Boudalia, le commissaire divisionnaire, chef du service communication et presse à la direction générale de la sûreté nationale. Sans oublier bien évidement la femme policière qui a fait face à beaucoup de défis et de difficultés pour exercer cette profession, qui a été auparavant exercée uniquement par les hommes. Par ailleurs, cette occasion a connu l’organisation de plusieurs activités au profit de cette catégorie sociale. A Tizi-Ouzou, la célébration de l’événement a été marquée par des conférences destinées à restituer le parcours de Lalla Fadhma N’soumer, l’une des grandes figures de la guerre de l’indépendance.            

Samira Saïdj