Accueil Kabylie 9ème forum du mouvement associatif

Béjaïa Il se tiendra du 22 au 27 décembre en hommage à Salem Benathmane

9ème forum du mouvement associatif

2504

La direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Béjaïa procède aux derniers préparatifs de la neuvième édition du forum du mouvement associatif prévue, du 22 au 27 du mois en cours, au niveau du théâtre régional Malek Bouguermouh, en hommage à feu Salem Benathmane, DJS de Béjaïa, décédé au mois d’octobre dernier des suites d’une longue maladie.

Selon les informations recueillies auprès du service chargé de l’opération, plus de 200 associations, représentant divers horizons, sont attendues lors de cette édition qui se veut aussi  un hommage à celui qui a passé plus de onze années à la tête de la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya. « Nous avons perdu un grand homme. Un responsable plein de respect humain qui reste bien présent et en toile de fond. Il était une source d’inspiration pour ce mouvement où la quête de l’excellence, la détermination et la vision sont des éléments qui permettent de garder le cap sur cette initiative louable à encourager, le forum des associations », témoigne Omar Hettab, commissaire de wilaya des anciens scouts musulmans. Et d’ajouter : « C’est vraiment triste ! Nous avons l’impression qu’un bras a été amputé à ce groupe que nous formons ! Il était toujours prêt à expliquer, à dialoguer, à faire partager son enthousiasme et surtout à aider les associations. Hélas, la vie est trop courte pour les gens de bonté tel Benathmane ! » Ses collègues de la profession ne parlent que de la gentillesse de cet homme complètement livré au service de la jeunesse. Il était, d’après eux, un exemple. Il a mis son expérience au profit de la masse juvénile Béjaouie. « Benathmane, c’était le travail dans le plaisir et dans la simplicité. Il savait, grâce à sa bonne humeur, son humour, obtenir le meilleur de chacun d’entre nous pour le bien être du secteur. Lors des nombreuses interventions qu’il menait de main de maître à travers un conseil avisé aux jeunes de Tazmalt jusqu’à Draâ Gaid, une remarque pertinente aux plus aguerris, rassurant, créatif, il a permis à la DJS de se renouveler et d’innover », témoigne, à son tour, le chef de service jeunesse, Lemnouer Boubker. A signaler, qu’un programme, varié et riche en activités, a été concocté à l’occasion. Outre l’hommage scintillant prévu lors de la cérémonie d’ouverture, le 23décembre en présence de la famille du défunt, une exposition des œuvres du mouvement associatif, des conférences, des sorties de découvertes d’échantillons de projets associatifs subventionnés et réalisés sont également prévus,… 

Rabah Zerrouk