Accueil Kabylie Les explications du chef de daïra

Tizi-Ouzou Logements sociaux

Les explications du chef de daïra

3537

Le chef de daïra de Tizi-Ouzou apporte des précisions quant au retard enregistré dans la délivrance des décisions d’attribution des 2 180 logements sociaux de la commune de Tizi-Ouzou, dont la liste des bénéficiaires a été affichée dès mi-novembre 2016.

Ainsi, selon le premier responsable au niveau de la daïra de Tizi-Ouzou, ce retard est dû à plusieurs facteurs : «Nous attendons le résultat de la commission de recours, qui est en train d’étudier tous les cas, pour pouvoir délivrer des décisions d’attribution. En effet, on ne peut pas affecter un logement à une personne qui serait, par la suite, remise en cause par ladite commission et qu’on fera, éventuellement, expulser. Donc, au risque de me répéter, l’attribution des documents est tributaire de la conclusion de cette commission de wilaya», fera savoir le chef de daïra qui a souligné que des cas positifs, même minimes, peuvent surgir au moment de l’étude de la liste des bénéficiaires, car tous les noms qui y figurent seront passés au peigne fin par plusieurs services, à commencer par les différents dispositifs de logements, AADL, LSP, OPGI et autres, ainsi que par les conservations foncières. «L’opération de vérification dans ces différents organismes peut prendre beaucoup de temps, d’autant plus que les documents au niveau des conservations foncières ne sont pas numérisés’’, fait-il remarquer. Mais pas seulement, puisque, pour ce responsable, même les conditions d’accueil actuelles font défaut. «Nous avons dégagé une cagnotte de 134 milliards de centimes pour l’aménagement de ce site. Donc, même l’opération de livraison de ces logements ne sera possible que vers la fin de l’année 2017», affirme-t-il. Se voulant, par ailleurs, optimiste, le chef de daïra, déclare, devant les bénéficiaires qui réclamaient l’attribution des décisions dans les plus brefs délais, que «tous ceux qui ont rempli les conditions auront leurs logements». Pour rappel, des bénéficiaires de logements qui figurent dans la liste publiée au moins de novembre dernier ont procédé, cette semaine, à la fermeture des axes routiers jouxtant le siège de la wilaya, pour exiger la délivrance des décisions d’attribution dans les plus brefs délais.

Hocine Moula