Accueil Kabylie Activités variées à Tizi-Ouzou

Célébration de la Fête de la Victoire

Activités variées à Tizi-Ouzou

1131

Dans le cadre de la célébration de la Fête de la Victoire (19 mars 1962), la Maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou a abrité, avant-hier, plusieurs activités. L’événement a été commémoré, conjointement, par la direction de la culture de Tizi-Ouzou et l’association sociale «Femmes actives». Au programme de cette manifestation, qui s’est étalé sur deux jours, soit du 19 et 20 mars 2017, une panoplie de livres, photos et coupures de journaux, traitant de différents thèmes relatifs à la guerre de libération, étaient exposés au hall de la Maison de la culture. On y trouve, également, le texte intégral de la proclamation du cessez-le-feu (Les accords d’Évian), des livres d’Histoire de différents auteurs traitant les grands axes de la Guerre de libération (1954-1962), dont «Les viviers de la libération» d’Abderrezak Bouhara, «Au cœur de la bataille d’Alger» de Brahim Chergui, «Femmes au combat» de Danièle Chergui, «Crime et infamie» d’Amar Bentoumi, «Résistances algériennes. Abane Ramdane» de Belaïd Abane… La Journée du 19 mars 2017 a été aussi une occasion pour la direction de la culture de récompenser les meilleurs élèves du concours de tamazight, organisé, auparavant, à l’occasion de la Journée de langue maternelle et de la commémoration du centenaire de Mouloud Mammeri. À noter que les lauréats de ce concours sont issus de Tadmaït, Illoula Oumalou et Ouadhias. Ainsi, des chants patriotiques et des pièces théâtrales ont été présentés par les élèves des établissements de ces communes. Dans l’après-midi de la même journée, une conférence et des témoignages sur l’événement ont été présentés par des moudjahidine, dont Khalifa Medras et Abdelkader Bekhouche. Au même moment, le film «Chronique des années de braise» de Mohammed Lakhdar-Hamina a été projeté au Musée de cinéma de la wilaya. Le théâtre Kateb Yacine a été, également, de la partie avec la présentation d’une pièce théâtrale. En parallèle à ces activités, et toujours dans le cadre de la célébration de la Journée du 19 mars 1962, l’association sociale «Femmes actives» a organisé un colloque de deux jours, du 19 et 20 mars 2017, sous le thème «L’économie solidaire dans la wilaya de Tizi-Ouzou : quelles possibilités pour en faire un atout». Le premier intervenant fut Aït Ahmed Ouali, président de l’association «Thagrawla», qui a mis l’accent sur les perspectives de l’Algérie indépendante à travers la proclamation du 1er Novembre et les accords d’Evian. L’économie solidaire était au cœur des thèmes développés par différents universitaires. Ces économistes ont abordé les théories des pratiques, les initiatives solidaires : entre apport de l’État et l’implication des acteurs locaux, les liens intergénérationnelles : identification du réel et contraintes institutionnelles et les contraintes de développement local dans l’espace territorial de la wilaya de Tizi-Ouzou… À noter qu’un concours du meilleur produit local (vannerie, robes kabyles, poterie, bijoux…) a été organisé également.

Hocine Moula