Accueil Kabylie Le chantier des 40 logements LPA lancé

Draâ El-Mizan

Le chantier des 40 logements LPA lancé

824

La nouvelle formule à la place de l'ex-LSP, c'est-à-dire le logement promotionnel aidé (LPA), est mise en place. En effet, le premier projet accordé à l'APC est lancé.

Il s’agit des 40 logements LPA sis au contrebas des 24 logements LSP et en face des 30 autres LSP. Le chantier a été installé en ce début de semaine après que l’entreprise eut déjà terrassé le terrain et fait l’étude du sol. Selon certains postulants à l’ex-LSP, le LPA coûtera plus cher bien que l’État participe avec l’aide de 70 millions de centimes.

«J’ai déposé la demande il y a plus de cinq ans, j’espère que cette fois-ci je serai retenu dans ce projet parce que j’ai vraiment peiné en renouvelant à maintes fois le bail sans pour autant figurer sur la liste des bénéficiaires», dira un fonctionnaire. À noter que ces dernières années, des milliers de demandes sont déposées au niveau de l’administration locale.

«Au lancement du LSP au début des années 2000, il n’y avait pas tant de demandeurs. D’ailleurs, pour les trente logements à proximité de la Cnas, il y avait de nombreux désistements. Je me rappelle aussi que c’était un tirage au sort organisé dans la salle de cinéma. C’était seulement pour choisir le site. Il y avait 104 logements à attribuer et il n’y avait pas plus de demandeurs», confiera un bénéficiaire d’un logement au niveau du site dit des 104 logements.

Depuis le lancement de cette formule, plus de quatre-cents logements ont été réalisés et distribués. À en croire une source locale, un choix de terrain pour la réalisation de 250 logements LPA a été fait dernièrement. En tout cas, il faut le reconnaître, le secteur de l’habitat, toutes formules confondues, est le mieux développé dans cette commune. D’ailleurs, en plus des 1 000 logements de type social locatif en cours de réalisation dans le cadre du plan quinquennal 2010-2014, 1 000 autres de type AADL sont en cours dont cinq-cents sont à plus de 70%.

Actuellement, une autre entreprise chinoise est détentrice d’un projet de 1 500 logements AADL dont les premiers travaux sont lancés. Par ailleurs, un choix de terrain a été fait au cours de cette semaine pour la réalisation de 450 logements sociaux, apprend-on. Enfin, ce sont les logements destinés à la résorption de l’habitat précaire qui retiennent l’attention des autorités qui se sont entendues avec toutes les parties concernées par ces projets de voir leur relancement incessamment, en disant même qu’un quota sera attribué durant le premier trimestre de l’année en cours. À rappeler que le 11 décembre dernier, les décisions des 159 logements RHP de Boufhima ont été remises aux bénéficiaires qui ont commencé à les occuper.

Amar Ouramdane