Accueil Kabylie Les citoyens réclament un meilleur cadre de vie

Les citoyens réclament un meilleur cadre de vie

1281

Les habitants de Azaghar ouest, rattachés administrativement à la commune de Boghni, ne décolérent pas ces jours-ci face aux retards enregistrés pour assurer à 16 familles regroupées dans cette zone à vocation agricole un meilleur cadre de vie. En effet, en décrivant leur situation, un groupe de citoyens affirment avoir déjà saisi les autorités locales, lesquelles on fait le déplacement sur les lieux pour constater de visu ce qui est avancé dans les différentes requêtes qui leur sont adressées. D’après nos interlocuteurs, la principale préoccupation réside dans l’état de la route menant vers les hameaux qu’on qualifie d’impraticable en période hivernale d’autant plus qu’elle traverse un terrain argileux recouvert d’un peu de tou-venant. Au demeurant, ce que demandent les citoyens mécontents, c’est le revêtement de l’accès en question. Par ailleurs, en matière d’alimentation en eau potable, il n’y a point de réseau de raccordement, ce qui a contraint les familles à se procurer le liquide précieux par le moyen de citernes pour lesquelles des sommes importantes sont consacrées chaque année. De plus, concernant le gaz de ville, malgré sa situation à la périphérie de la ville de Boghni et sa proximité du poste de détente, il est remarqué l’absence d’une extension vers les habitations, sans qu’une explication raisonnable ne soit fournie aux citoyens. D’une autre part, nous avons appris aussi que même des foyers au nombre de cinq ne sont pas connectés au réseau électronique faute d’un programme d’extension au profit des familles dépourvues et qui recourent aux branchements illicites.

En somme, à travers ce cas, c’est tout une politique de développement qui est remise en cause, car des fois elle ne tient pas compte des nombreuses demeures installées en dehors du périmètre urbain où est signalée l’absence de certaines commodités à même d’assurer un meilleur cadre de vie aux citoyens.

M. Haddadi