Accueil Kabylie 38 brigades mobilisées !

DCP DE BÉJAÏA - Dispositif de contrôle spécial Ramadhan

38 brigades mobilisées !

255

La direction du commerce de Béjaïa a mis en place un dispositif «spécial Ramadhan» pour la surveillance des points de vente de fruits et légumes de la wilaya et autres commerces de produits de large consommation. Au total, 38 brigades ont été mobilisées pour renforcer et intensifier le contrôle de la qualité des produits mis en vente et des prix affichés durant ce mois de jeûne, a indiqué M. Arab, chef de service à la direction du commerce. Ce dispositif spécial Ramadhan vise, explique-t-il, «la protection du consommateur et la lutte contre les pratiques commerciales frauduleuses».

En effet, ce qui est habituel et déplorable à la fois durant le mois de Ramadhan est l’attitude de certains commerçants malveillants qui profitent de cette période de privation et de continence pour s’enrichir et réaliser des gains de façon malhonnête. Les agents de la DCP concentreront l’essentiel de leurs sorties de contrôle sur les commerces des fruits et légumes, de la pâtisserie, boulangeries et de la confiserie, avec un contrôle particulier qui sera porté sur le commerce des viandes, un produit très sensible et dont la consommation s’accrue durant le mois de Ramadhan.

La direction du commerce de Béjaïa a rassuré que ses agents ne ménageront aucun effort pour «sévir contre les mauvaises pratiques commerciales qui peuvent nuire à la santé des consommateurs et lutter contre la spéculation sous toutes ses formes». Par ailleurs, la direction du commerce de Béjaïa a tenu à rassurer les consommateurs sur l’abondance et la disponibilité des produits de large consommation durant ce mois de Ramadhan. À noter que l’ouverture du «marché du Ramadhan», qui se tient habituellement durant le mois du jeûne au niveau de la grande surface de l’ex-Souk El Fellah, a été suspendue cette année à cause de la pandémie du Covid-19.

Cet espace commercial, qu’organise chaque année la Chambre de Commerce et d’Industrie de Béjaïa en partenariat avec la direction locale du commerce et celle des services agricoles et des unions professionnelles des commerçants, des artisans et des fellahs, vise à garantir la disponibilité permanente et en quantités suffisantes de tous les produits de large consommation et offre aux consommateurs la possibilité de faire des courses à des prix raisonnables. Malgré la fermeture, cette année, de ce marché à cause de la crise sanitaire, la direction du commerce a annoncé que toutes les mesures ont été prises pour éviter la rupture de stocks des produits agroalimentaires de large consommation.

L’appel du wali aux commerçants

Pour sa part, le wali de Béjaïa, Ahmed Maabed, a lancé un appel aux commerçants pour une stricte application des mesures de prévention. «La réouverture de plusieurs commerces, dont les salons de coiffure, les pâtisseries et les magasins de vêtements et de chaussures a été décidée afin de réduire l’impact économique et social de la crise sanitaire. Un appel est adressé aux commerçants afin d’appliquer strictement les mesures préventives citées dans les arrêtés signés par Monsieur le wali», lit-on dans un communiqué de la cellule de communication de la wilaya. La même source prévient que «le non respect de ces règles va entraîner des sanctions sévères à l’encontre du commerçant».

B. S.