Accueil Kabylie 6 018 dossiers en attente !

BOUDOUAOU - Demandes de logement social

6 018 dossiers en attente !

43

Il est difficile de parler de satisfaction des besoins des demandeurs de logements tous types confondus dans une aussi grande commune que Boudouaou, l’ex-Alma. Des souscripteurs attendent, depuis plusieurs années et avec impatience, un logement décent pour leurs familles. C’est vrai qu’en terme de programme d’éradication de chalets, la commune de Boudouaou a été épurée totalement de ce dossier devenu le casse-tête des autorités en raison des dégradations tous azimuts des cabanons qui ne servent plus de logements.

Les 1014 chalets implantés au lendemain du séisme de 2003 ont été éradiqués ces quatre derniers mois lors d’une opération de relogement au nouveau pôle urbain de Benmerzouga qui abrite près de 2200 logements sociaux. Mais un autre casse-tête qui semble ne pas avoir de solution est celui de la satisfaction de la demande de logement social qui ne cesse de s’accentuer notamment ces dernières années. Près de 6018 dossiers de demandes de logements sociaux ont été déposés au niveau des services de l’APC et de la daïra ces derniers temps. Le reste de logements du pôle urbain de Benmerzouga, soit 1186 sont destinés pour le social.

C’est ce qu’avait déclaré le P/APC au lendemain de l’opération de relogement des habitants des chalets. En octobre dernier, l’APC a rassuré la population quant au bon fonctionnement de l’opération d’étude de dossier, mais le front social bouillonnait alors. La demande dépasse quatre fois l’offre. La commission d’étude de dossiers de la daïra n’aura pas de choix entre ses mains. Une bombe à retardement. Selon des élus, aucun autre programme de logements sociaux n’est inscrit au profit de la commune depuis notamment le lancement des travaux du nouveau pôle urbain.

Par contre, la commune a bénéficié d’un programme de 700 logements ADDL dont les travaux sont en cours et on parle d’autres programmes similaires qui seront lancés prochainement surtout après la libération des sites des chalets. Sur ce point, il convient de rappeler que pas moins de 11 sites de chalets éradiqués ont été récupérés et dont la majorité vont abriter des programmes de logements. Cette commune reste, par ailleurs, le parent pauvre de programme LPA où seulement une cinquantaine d’unités sont inscrites depuis longtemps et que leur attribution tarde à se faire dans les délais.

Toutefois, près de 900 demandes LPA sont enregistrées dans les services concernés. Par ailleurs, il est à signaler que Boudouaou fait face, comme d’autres localités de la région, au problème de constructions illicites et de bidonvilles qui pullulent à travers plusieurs parties de la ville. Ce problème nécessite une panoplie de programmes de résorption de l’habitat précaire qui est loin d’être éradiqué.

Z Youcef