Accueil Kabylie Du théâtre pour lutter contre le fléau de “la harga”

Du théâtre pour lutter contre le fléau de “la harga”

1700

Le lycée El Mokrani d’Aïn Bessem à vu ce jeudi un mouvement inhabituel et cela dès dix heures. L’amphi d’une capacité de plus de 150 places a été pris d’assaut l’espace d’une récréation.

Tous les lycéens qui n’avaient pas classe entre 10h et 12h étaient invités à assister à un monologue présenté par le jeune talentueux Rouabeh Hakim de l’école dramatique de l’association des activités de jeunes qui a su et pu par son éloquence, sa mimique, sa gestuelle sur scène et l’exploitation des décors en relation avec les péripéties d’un jeune algérien qui avait choisi “la harga” croyant réaliser son rêve en trouvant l’Eldorado de l’autre côté de la Méditerranée. Plus de 70 mn de spectacle durant lesquelles, les lycéens ont tantôt ri, tantôt applaudi et parfois restés émus…

Le spectacle s’est terminé vers les environs de 11h 30 min avec la morale : “Que la harga n’est pas une solution, que l’Algérie a besoin de ses fils…”. S’approchant du proviseur du lycée

M. Charef, ce dernier nous déclarera : “J’ai vu qu’il serait bénéfique que les lycéens soient sensibilisés et puissent avoir une idée claire sur ce fléau qui ne fait que s’aggraver davantage”. Quant au chargé de l’information auprès de ladite association il nous a déclaré : “Parmi les objectifs de l’association c’est la sensibilisation de la jeunesse contre les fléaux sociaux et l’ouverture des canaux expression par le chant, le théâtre, le dessin…”. Une bonne initiative qui mérite les encouragements des responsables locaux.

K. Ladjal