Accueil Kabylie Hocine Ouali, le chanteur, hospitalisé en France

Hocine Ouali, le chanteur, hospitalisé en France

24995

On se souvient encore aujourd’hui à Maâtkas de la bonne prestation de cet enfant chanteur de 9 ans. Pour rappel, ce jour-là, Hocine a accompagné le maître de la chanson kabyle Akli Yahiatène lors du gala organisé à l’occasion des festivités du Panafricain. Cet enfant a réussi une performance hors norme pour un jeune de neuf années.

En voulant savoir comment le petit faisait pour réussir dans le domaine de la chanson, nous avons appris, avec stupeur, qu’il était un grand malade et que les spécialistes de notre pays n’arrivaient toujours pas à établir un diagnostic définitif, certains pensaient qu’il était atteint d’une fibrose pulmonaire et d’autres soutenaient le contraire car selon eux si s’était le cas Hocine n’aurait pas les capacités de chanter. Dans tous les cas, cet enfant a passé des années éprouvantes dans les chambres de différents hôpitaux. Grâce au soutien et à l’apport des autorités de la wilaya de Tizi Ouzou et l’intervention du président de la République et de son chef du gouvernement, le petit chanteur a pu bénéficier d’une prise en charge à l’étranger pour des soins plus appropriés et plus spécialisés, tout cela bien sûr, pour sauver Hoho.

En effet, Hocine a pu se rendre en France où il est hospitalisé à l’hôpital Trousseau au service pneumologie depuis le 10 septembre dernier.

La prise en charge dont a bénéficié Hocine n’est que d’un seul mois donc elle a expiré le 10 octobre en cours. Alors que le malade n’est toujours pas rétabli, car même en France on n’arrive toujours pas à diagnostiquer sa maladie donc il lui faut une prise en charge et un plus long séjour dans l’Hexagone. C’est à ce propos que son père adoptif nous a joint par téléphone il y a quelques jours seulement pour nous dire : “notre enfant est en France à l’hôpital Trousseau depuis maintenant un mois, la prise en charge qui lui est accordée par le président de la République vient d’expirer, alors que notre fils n’est pas encore guéri et malheureusement nous n’avons pas les moyens de payer les frais de son hospitalisation par conséquent nous avons avec l’aide des responsables de Tizi Ouzou introduit une demande de renouvellement de la prise en charge condition sine qua non pour permettre à Hocine de poursuivre sa thérapie a l’hôpital trousseau.

C’était un père inquiet que nous avons eu à ‘l’autre bout du fil, il ne fallait pas arrêter à mi-chemin, c’était évidemment une question de vie ou de mort. Nous n’avons même pas eu le temps nécessaire de rédiger notre article que le téléphone sonne c’était M. Ouali qui nous apprendra : “C’est bon la prise en charge de notre fils est revouvellée, d’ailleurs je suis en route pour la récupérer, vous ne pouvez pas imaginer notre bonheur. Pour cela je voudrais exprimer mes sincères remerciements et mon soutien indéfectible à notre président de la République, à son chef du gouvernement et à toutes les personnes qui nous ont soutenu, à savoir M. Mokadem, le directeur de la culture de Tizi Ouzou et les responsables de la wilaya de Tizi Ouzou”.

Tant mieux pour Hocine Ouali, ce petit ange que la scène artistique nationale et ses admirateurs attendent avec ferveur. Ne vous en faites pas Hocine la guérison viendra inévitablement. On est tous avec toi !

Hocine Taib