Accueil Kabylie A l’écoute des enfants aux besoins spécifiques

TIZI-GHENIFF - Journée nationale des handicapés

A l’écoute des enfants aux besoins spécifiques

119

À Tizi-Gheniff, la Journée nationale des handicapés a été l’occasion de dresser des constats sur la situation de cette frange de la société.

Même si cet événement est intervenu dans des conditions particulières en raison de la grève générale de cinq jours qui a paralysé le pays, le comité du Croissant Rouge Algérien local a retenu toute une série d’activités ludiques au profit des enfants souffrant de handicaps. Ainsi, 12 enfants scolarisés dans une classe spécialisée à l’école primaire d’Ouled Mériem, sur les hauteurs de la ville, ainsi que leurs familles ont été invités au siège du CRA local.

Au programme, en plus des activités interactives, qui, disons-le, ont permis aux enfants de se défouler et de s’adonner à la chanson et à la danse sous l’animation d’un DJ, les responsables du CRA ont aussi invité un clown et un magicien, qui ont animé la scène. «Nous sommes comme les autres. Nous avons des capacités de tout faire comme les personnes valides. D’ailleurs, nos résultats scolaires en témoignent. Nous remercions tous les organisateurs et nous espérons que de telles rencontres soient multipliées», dira un jeune enfant amusé par les tours de magie et le spectacle du clown.

Les familles, quant à elle, ont surtout exprimé leur reconnaissance par rapport à la prise en charge de leurs enfants au niveau de l’école, «où ils ont gagné en confiance», se félicitent-ils. «Je ne m’attendais pas à ce qu’un jour mon fils puisse s’intégrer dans un établissement scolaire. Vraiment, c’est une grande satisfaction ! Nous appelons la ministre de l’Éducation à multiplier ce genre d’initiatives et à créer dans toutes les écoles d’Algérie ce genre de section pour cette catégorie d’enfants. Nous remercions aussi les membres du CRA qui ont permis de créer cette classe en la dotant du matériel nécessaire», soulignera l’un d’eux.

Au terme de cette journée festive et conviviale, des cadeaux et des trousseaux scolaires ont été remis aux enfants dans une grande ambiance. «C’est cette catégorie d’enfants qu’il faudra encourager. Ils sont capables du meilleur. D’ailleurs, vous avez remarqué leur vivacité, leur créativité et leur volonté d’apprendre. Il ne faut pas les considérer comme des enfants inadaptés mentaux. Non, ils sont comme les autres, pour peu qu’on s’occupe d’eux !

C’est un devoir pour nous que de les encourager et de participer à leur épanouissement», dira Nouredine Yahia, en sa qualité de président du CRA local. Cet intervenant évoquera dans la foulée la création d’un centre psychopédagogique à l’école primaire de Varar. «Nous sommes sur le projet. Nous espérons qu’il sera concrétisé dès la prochaine rentrée scolaire», conclut-il.

Amar Ouramdane