Accueil Bgayet Le Château de la Comtesse cédé à la DJS

Aokas - Il est depuis en réhabilitation

Le Château de la Comtesse cédé à la DJS

8787

Le château de la comtesse, ou château ‘’Poisat’’ pour les plus âgés, est une magnifique gentilhommière au bord de la RN 9, à quelques 4 kilomètres de l’entrée Ouest de la ville d’Aokas. Il fut construit par un général de l’armée française, entre 1870 et 1890. Au début, le colon ne trouvait pas d’intérêt à lui donner un nom. On dit que monsieur Poisat n’avait pas d’héritiers, il voulut donner au château le nom de famille de sa femme. Mais celle-ci refusa tout net et lui dit : « Non , tu t’es marié avec moi et non avec ma famille ! ». Monsieur Poisat décida alors d’appeler son château : Château de la Comtesse, en hommage à sa femme. Avec le début de la guerre de libération, le château de la comtesse fut utilisé comme base par l’armée française jusqu’à l’indépendance. Après 1962, il fut habité par quelques familles, jusqu’au début des années 1980, puis fut récupéré par la société de wilaya de la promotion et du développement touristiques. Quelque temps après, le château est repris par un particulier qui l’a transformé en bar restaurant. Après quelque temps d’exercice, il fut fermé pour une sombre histoire de meurtre. Depuis, le château est livré à l’usure et aux vicissitudes du temps ! Ce qui lui a causé une dégradation accentuée ! L’APC d’Aokas a délibéré voici quelques années, pour le transférer à la direction de la jeunesse et des sports (DJS) de la wilaya de Béjaïa pour en faire une auberge internationale de jeunes, d’une capacité de 50 lits et y installer quelques ateliers et une antenne pour sa direction. Rappelons que le château a été convoité par plusieurs particuliers et institutions publiques et c’est la proposition de la DJS qui a intéressé les élus locaux. Le château est désormais en restauration. Sa réhabilitation est scindée en deux lots. Le premier lot concerne la réhabilitation des blocs pour un montant de 96 749 630,64 DA, pour une durée de réalisation de 16 mois et les travaux ont commencé le 03 juin dernier. Le deuxième lot concerne les VRD et l’aménagement extérieur, pour un montant de 5 698 689,75 DA, pour une durée de réalisation de 5 mois, les travaux ont démarré le 15 mai dernier. Le ministre de la Jeunesse et des Sports a effectué une visite d’inspection des travaux, 13 juin dernier, et les représentants des entreprises chargées de la rénovation ont confirmé que le château retrouvera son architecture d’origine avec son ardoise et ses murs en pierre taillée. Ce projet de réhabilitation a été salué par plusieurs citoyens, qui souhaitaient, depuis belle lurette, que cette magnifique gentilhommière retrouve sa beauté d’antan.

Reda Senoune