Accueil Bgayet 14 personnes arrêtées en mars

Trafic de stupéfiants

14 personnes arrêtées en mars

95

Le service de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya de Béjaïa a pu traiter, au cours du mois de mars passé, indique un communiqué transmis par la cellule de communication et des relations publiques, un total de 93 affaires, parmi lesquelles 16 sont en rapport avec des délits contre les biens où sont impliquées 20 personnes, dont 9 sont sous mandat de dépôt. Le communiqué fait également état de 63 autres délits commis contre des personnes, 78 individus y sont impliqués dont 4 sont sous mandat de dépôt.

Au cours de la même période, le même service a eu également à traiter 10 affaires de lutte contre le trafic de drogue et d’hallucinogènes où sont impliqués 14 individus dont 4 sont sous mandat de dépôt. Quant aux affaires économiques, la police judiciaire de Bejaia en eu à traiter 4 où sont impliquées 6 personnes, en plus de 7 autres affaires relatives aux crimes électroniques où sont impliqués 7 individus. Les suspects sont déférés devant les services judiciaires territorialement compétents qui vont examiner leur cas.

À noter aussi, par ailleurs, que la même cellule de communication de la police signale dans un autre communiqué que le service de l’urbanisme et de l’environnement, relevant de la sûreté de wilaya a réussi dans la semaine écoulée à saisir un camion commercial, non équipé de moyens frigorifiques, transportant 82 kilos de viande blanche avariée, impropre à la consommation humaine et ce, au cours de leur patrouille de contrôle de routine effectuée durant la semaine dernière au carrefour d’Aamriou, dans la ville de Bejaia.

Le mis en cause est le dénommé M. Y., 44 ans, résident à El-Kseur. La viande saisie, qui était destinée à être vendue à des bouchers de la ville de Bejaia, ne porte aucune indication sur son origine et n’est accompagnée d’aucun certificat garantissant son état sanitaire. Aussi, après son contrôle par le médecin vétérinaire de la direction des Services agricoles de la wilaya, il a été ordonné sa destruction par la chaux. Quant au propriétaire de la marchandise, il a été déféré devant les services spécialisés qui statueront sur son cas.

B Mouhoub