Accueil Bgayet 15 milliards pour renforcer l’AEP

APC de Melbou

15 milliards pour renforcer l’AEP

121

Plusieurs opérations visant à améliorer l’alimentation en eau potable à Melbou viennent d’être inscrites dans le cadre d’un programme sectoriel et du Plan de développement communal (PCD). C’est ce qu’a indiqué Y. Khalfoun, le maire de cette municipalité côtière, sise à 30 km environ à l’est du chef-lieu de wilaya. «Nous avons inscrit plusieurs projets dans le secteur de l’hydraulique pour mettre fin au problème des pénuries d’eau potable que subit la population de Melbou, notamment durant la saison estivale», a affirmé l’édile communal.

Une enveloppe financière de l’ordre de 15 milliards de centimes a été consacrée dans le cadre du PCD et du programme sectoriel pour la concrétisation de ces opérations. Il s’agit dans un premier temps de réaliser un château d’eau d’une capacité de 500 m3. Cette structure hydrique est projetée au village Ighelden à proximité d’un ancien réservoir d’eau d’une même contenance. «Ce château d’eau va augmenter considérablement nos réserves et mettre fin au calvaire des habitants en été», a estimé le P/APC de Melbou.

L’autre opération a trait à la réalisation d’un forage d’eau. Un projet financé dans le cadre d’un programme sectoriel. «L’ancien forage situé au village Tizi El Oued est vétuste. Il ne donne plus d’eau. Avec ce nouveau forage, dont les travaux seront lancés incessamment, la distribution d’eau potable vers les foyers connaîtra une nette amélioration», a ajouté le P/APC. Concernant les villages situés sur les hauteurs qui souffrent également le martyre pour s’approvisionner en ce liquide précieux, l’APC a annoncé le démarrage des travaux de réalisation d’«un grand projet ».

Celui-ci permettra d’alimenter ces localités à partir du château de Saâda. Une station de pompage sera installée à cet effet et pompera l’eau régulièrement, au profit de Tassefsaft, Ighelden et Sahel. «Un délai de 15 mois a été accordé à l’entreprise retenue pour livrer ce grand projet mais elle peut terminer les travaux avant, car c’est une entreprise consistante», a assuré le P/APC. A l’instar de plusieurs communes de la wilaya, le réseau de distribution d’eau potable à Melbou souffre de vétusté, de sous-dimensionnement et de colmatage chronique. Réalisé en majorité en galvanisé, il nécessite une rénovation totale, afin d’assurer une distribution quotidienne et efficace de l’eau potable aux foyers, a-t-on fait savoir.

B. S.