Accueil Bgayet Les travaux à l’arrêt

Oued Ghir Projet du nouveau siège d’APC

Les travaux à l’arrêt

2063

Lancés en 2010 dans le cadre d’un financement du fonds commun des collectivités locales (FCCL), les travaux de réalisation du nouveau siège de l’APC d’Oued Ghir sont actuellement à l’arrêt. Le coût de la première tranche, entièrement consommée, s’élevait à 10 millions de DA.
Seules les fondations ont été réalisées, après plus de quatre ans du lancement de ce projet, décrit pourtant comme étant urgent par l’exécutif communal de l’époque. En effet, l’actuel siège de la mairie d’Oued Ghir, qui compte plus de 20 000 habitants, ne répond plus aux aspirations et aux attentes de la population locale. En outre, les fonctionnaires et ouvriers qui travaillent au niveau de cette APC se plaignent de l’étroitesse et de la dégradation de leurs bureaux. Incapable de financier le reste du projet par la régie communale, arguent le manque de moyens financiers à même de supporter les frais d’un tel projet, l’actuel exécutif municipal de la commune d’Oued Ghir a, à maintes reprises, saisi les autorités de wilaya pour injecter d’autres enveloppes financières à ce projet en vue de relancer sa construction. Notons que le coup global du projet a été estimé à cette époque-là à 55 millions DA. Certainement, ce montant devrait être réévalué et revu à la hausse, si l’on sait que les prix des matériaux de construction ont beaucoup augmenté ces dernières années. Par ailleurs, il est à signaler qu’une antenne administrative d’état civil est en cours de construction au niveau de la localité Ibourassen, relevant de la même municipalité. La réalisation de ce projet, indique-t-on, entre dans le cadre de la politique du rapprochement de l’administration des administrés.

B. S.