Accueil Bgayet Le wali fait sa tournée

Kherrata Il a inspecté plusieurs projets en cours de réalisation

Le wali fait sa tournée

4400

Le wali de Béjaïa, Ould Salah Zitouni, a effectué, dans la journée d’avant-hier dimanche, une visite d’inspection de plusieurs projets de développement en cours de réalisation dans la commune de Kherrata.

Et pour commencer sa visite, il s’est, d’abord, rendu aux gorges du Chabet El-Akra pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’élargissement de l’axe routier de la RN 9. Une opération qu’il jugera des plus importantes, car elle permettra de décongestionner la RN 9 qui connait un trafic dense à longueur de journées. Poursuivant cette journée de travail, le wali a inspecté la structure de l’ex-unité SONIPEC fermée depuis des décennies, qui abrite, actuellement à titre provisoire, le siège du tribunal de Kherrata et qui sera libérée prochainement, et ce, dès la finition des travaux de réhabilitation qui seront bientôt achevés de l’ancien bâtiment administratif de cette juridiction. Et selon le wali, cette ex-unité (SONIPEC) sera affectée par voie de concession à un investisseur pour l’implantation d’une unité industrielle, dont les démarches administratives nécessaires sont déjà effectuées par ses soins dans ce sens auprès du ministère de l’Industrie, vu que toutes les conditions sont réunies pour concrétiser ce nouveau projet existent. En effet, les installations intérieures et extérieures, le raccordement au réseau d’alimentation en eau, l’éclairage intérieur des ateliers, le parking,… répondent aux normes requises. A cela s’ajoute un surplus de terrain de près de 2 HA situé dans l’enceinte du siège de cette ex-unité de maroquinerie, qui pourrait servir à l’implantation d’autres unités de production. Tout un environnement favorable pouratteindre cet objectif que le wali tient à concrétiser, eu égard de l’impact qu’il aura en matière de développement économique de la commune de Kherrata en particulier, et la région d’une façon générale. D’ailleurs, il a demandé à la directrice de l’agence foncière et à la représentante de la direction de l’industrie de la wilaya d’entamer conjointement les procédures administratives de finalisation de ce dossier, et il a invité cette dernière à dépêcher, d’ores et déjà sur les lieux, des topographes pour entamer les travaux relevant de leurs compétences et lui remettre dans les meilleurs délais celui relatif à cette ex-unité SONIPEC pour sa prise en charge. Le chef de l’exécutif de la wilaya de Béjaïa s’est rendu, ensuite, au niveau d’une minoterie nouvellement réalisée par un investisseur privé employant 18 personnes avec un plan prévisionnel pour la réalisation d’une laiterie et d’une semoulerie d’ une production annuelle de 100 t / jour, une occasion pour le gérant de lui exposer les contraintes rencontrées concernant son projet, lesquelles sont liées au domaine de l’héritage parcellaire et auquel il a été répondu que cette affaire relève des prérogatives de la justice à laquelle il doit s’adresser. Néanmoins, pour mieux prendre connaissance de cette affaire, le wali a demandé au Président de l’APC de lui transmettre un rapport détaillé à ce sujet. La dernière étape de cette visite d’inspection du premier responsable de la wilaya a été effectuée au niveau du centre de loisirs et d’attractions, sis au lieu-dit «Mehrira» sur les hauteurs de la ville de Kherrata. Un projet lancé également par des investisseurs privé. D’ailleurs, au cours de cette visite, des explications lui ont été données sur les différentes structures d’accueil et d’accompagnent comprenant ce complexe, et il ( le wali) n’a pas manqué d’encourager d’autres investisseurs à s’implanter dans cette zone.

S. Zidane