Accueil Bgayet Campagne de vaccination du cheptel

TAZMALT Lutte contre la fièvre aphteuse, la brucellose…

Campagne de vaccination du cheptel

1362

«Les bovins sont soumis rigoureusement à un vaccin régulier», rassure une vétérinaire de la subdivision agricole de Tazmalt. «Un vaccin contre la fièvre aphteuse ou la brucellose est administré tout les six mois pour protéger la santé des bovins», précise-t-elle. Diverses opérations de vaccination ont été menées déjà pour protéger les bêtes. La subdivision cite la campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse du cheptel bovin, avant d’ajouter qu’un vaccin anti brucellique a été administré aux cheptels ovin et caprin en janvier 2017. Après quoi, poursuit la vétérinaire de la subdivision agricole, «on a fait un vaccin anti aphteuse le 14 juillet 2017 avec un rappel 1 mois après, pour une bonne protection animale». Enfin, résume-t-elle, «il y a un vaccin tous les six mois pour protéger les cheptels ovin et bovin». Enfin, à la question des bêtes malades, dépistées à l’occasion de l’Aïd dernier, la vétérinaire dira qu’il s’agit de cas d’injection ou d’ingestion de produits prohibés, dont le délai d’abattage n’a pas été respecté. Enfin, pour la brucellose bovine, le tableau clinique sont les aphtes buccaux, les onglons et les mammites (atteinte inflammatoire de la mamelle). Il faut ajouter que les différentes campagnes de vaccination ont été menées par les vétérinaires de la subdivision agricole conjointement avec les vétérinaires privés, lesquels ont obtenu un mandat de la subdivision agricole pour accomplir cette tâche.

N. F.