Accueil Bgayet L'oued Hamdoun réhabilité

Tazmalt

L'oued Hamdoun réhabilité

991

L’oued Hamdoun prend origine des contreforts méridionaux de la chaîne montagneuse du Djurdjura, passe par plusieurs localités, notamment Ath Hamdoun dans la wilaya de Bouira, d’où il tire son nom, et Ichikar dans la commune de Tazmalt. Cette dernière bourgade est coupée en deux par cette rivière, l’un des affluents de l’oued Sahel. Actuellement, l’eau coule encore dans cet oued, qui, souvent, fait voir de toutes les couleurs aux riverains qui assistent médusés et impuissants à ses débordements qui inondent leurs terres agricoles et les oliveraies qui le longent. De tout temps, les riverains ont attiré l’attention des autorités communales sur ce problème lancinant que l’APC de Tazmalt a décidé, dernièrement, de prendre en charge. Ainsi, depuis quelques jours, une opération d’envergure est enclenchée afin de réhabiliter et de curer le lit et les abords de l’oued. Des engins s’affairent, depuis des jours, à creuser le lit de cette rivière et à l’évaser pour permettre un meilleur écoulement des eaux, et éviter des débordements ultérieurs. «Nous avons vraiment souffert des inondations de l’oued Hamdoun qui passe par notre hameau (Ichikar, ndlr). Chaque crue fait des ravages sur nos terres et spécialement sur nos oliviers dont les racines sont déterrées de l’action des eaux. Nous souhaitons que des digues ou des retenues collinaires soient réalisées pour permettre aux paysans de la localité d’Ichikar de stocker l’eau des crues, afin de les utiliser dans l’irrigation des terres agricoles et des arbres fruitiers. Nous remercions l’APC pour la réhabilitation de l’oued, qui était, pour nous, un réel problème», affirme un paysan d’Ichikar.
Syphax Y.