Accueil Bgayet Des câbles électriques gênants

Aït Smaïl

Des câbles électriques gênants

846

Bien que la SDE (ex-Sonelgaz) puisse se féliciter d’avoir couvert jusque-là dans la commune d’Aït Smaïl, la quasi-totalité des villages en termes de sécurisation des câbles électriques, il n’en demeure pas moins que des citoyens se plaignent d’autres soucis liés à ces mêmes câbles et à l’implantation des pylônes. En effet, selon certains habitants, ces câbles électriques les empêchent de réaliser leurs plans et leurs projets. «Autrefois, on se plaignait beaucoup plus des câbles électriques non sécurisés, survolant les ruelles et les habitations et qui exposaient nos enfants au risque d’électrocution, mais maintenant c’est un autre problème qui se pose au niveau de plusieurs endroits. Ces câbles électriques nous empêchent de construire ou d’aménager nos maisons», fait remarquer un citoyen d’Aït Smaïl. Ainsi, si la colère ne s’est pas faite sentir chez les citoyens à un certain moment, ce n’est point le cas ces dernières années, où des jeunes ont des projets de construction que ces câbles freinent tous azimuts. «Désormais, l’ère des remplacements des anciens câbles nus par d’autres sécurisés est révolue en quelque sorte. Aujourd’hui, on est face à une autre situation que la Sonelgaz doit méditer. L’ancien système d’implantation de pylônes ne convient plus à cette époque car le nombre de maisons ne cesse d’augmenter et les lopins de terres libres sont de plus en plus rares. À cause de ces câbles, plusieurs jeunes sont contraints d’abandonner leurs projets», ajoute notre interlocuteur. Un autre jeune citoyen raconte son expérience liée à cette problématique: «Nous n’avons pas longtemps depuis que nous avons déménagé vers une nouvelle demeure. À cause de ces câbles qui nous gênaient énormément, on a dû altérer complètement notre plan de construction. Nous souhaitons bien que les autorités concernées se penchent sur ce problème, qui fait partie des préoccupations de tout un chacun», dira-t-il.

M. K.