Par DDK | 6 Décembre 2018 | 831 lecture(s)

AKBOU - Projet de 158 logements LPL

Les bénéficiaires dans la tourmente

Les bénéficiaires des 158 logements de type public locatif (LPL), érigés dans la localité Azaghar, relevant de la commune d’Akbou, sont montés au créneau, dernièrement, pour dénoncer le retard flagrant accusé dans la distribution de leurs appartements. Bien que la liste des attributaires ait été affichée il y a longtemps, la date de remise des clés demeure incertaine. Pour cause, ces logements ne sont pas encore raccordés en électricité et en eau potable, deux commodités essentielles pour une vie décente. Indignés et exaspérés par le grand retard pris par l’administration locale pour leur remettre les clés de leurs appartements, ces bénéficiaires ont procédé à la fermeture du siège de l’OPGI en guise de protestation. «Nous demandons aux services concernés de procéder au raccordement de nos logements en électricité et en eau, pour que nous puissions les occuper. Nous sommes dans le besoin et en situation de détresse», a indiqué un représentant de ces demandeurs de logements. A noter que plusieurs programmes de logements à travers le territoire de la wilaya se retrouvent dans la même situation que ces 158 unités, à savoir, l’absence de VRD. C’est le cas par exemple des 1 000 logements, tous types confondus, réalisés au niveau du site Ighzer Ouzarif, dans la commune d’Oued Ghir, dont la distribution est suspendue à la réalisation des VRD.

B. S.

0