Accueil Bgayet 5 000 demandes en attente !

Tazmalt - Logement social

5 000 demandes en attente !

192

La demande sociale pour le Logement public locatif (LPL) culmine à un niveau rédhibitoire dans la commune de Tazmalt. En effet, les dernières statistiques en date ont fait état de 5.000 dossiers en instance de traitement. «Il ne se passe pratiquement plus un seul jour sans que les services de la daïra n’enregistrent de nouvelles souscriptions. En vingt ans d’exercice, je n’ai jamais vu autant de dossiers en attente», a confié un responsable des services de la daïra, subodorant un accroissement notable du nombre des demandeurs dans les mois à venir. «Parmi tous ces postulants au LPL, il se trouve sans doute, un nombre important de prétendants inéligibles à cette formule pour diverses raisons, notamment d’ordre financier ou pour avoir déjà bénéficié d’une quelconque aide de l’État. Il appartiendra alors à la commission ad hoc de les débusquer et les écarter, après une rigoureuse enquête», a-t-il poursuivi.

D’autre part, l’offre en logements sociaux est dix fois moindre, soit 500 unités reparties sur plusieurs sites, situés à la périphérie de l’agglomération urbaine du chef-lieu communal, a-t-on appris. Rencontrés à hauteur de la ville de Tazmalt, bien des souscripteurs ont fait part de leur lassitude d’attendre depuis si longtemps. «Les logements sont achevés depuis plusieurs années, mais l’administration ne se préoccupe pas outre mesure de les distribuer. Tantôt, on invoque le manque de gaz, tantôt l’absence d’un réseau d’assainissement pour expliquer ce retard pénalisant des milliers de familles», s’est plaint un groupe de postulants. Vivant dans des conditions «inhumaines», un père de famille, la cinquantaine, a laisse éclaté sa colère : «Ce sempiternel statue quo ressemble à de la non- assistance à personne en danger. On ne peut expliquer autrement le fait que des familles occupent des demeures menaçant ruine, pendant que des centaines de logements restent désespérément fermés.»
Nacer M.