Accueil Bgayet 670 ruches d’abeilles distribuées

Conservation des forêts

670 ruches d’abeilles distribuées

217

Pour booster la filière de l’apiculture dans la wilaya de Bejaia, la direction de la conservation des forêts s’apprête à la distribution, d’ici la fin de ce mois d’avril, de pas moins de 670 ruches d’abeilles dans le cadre d’un programme de développement de l’agriculture de montagne et la promotion d’une économie forestière, visant à la stabilisation des populations des zones rurales et montagneuses.« Nous avons validé 670 dossiers d’apiculteurs ayant postulé à ce programme de développement agricole.

Ils recevront leurs ruches d’abeilles d’ici la fin du mois d’avril. Une commission de wilaya chargée d’étudier les dossiers des postulants se réunit une fois chaque semaine pour statuer sur les candidatures des éleveurs d’abeilles », a affirmé un responsable à la conservation des forêts de Bejaia. Tout postulant à cette aide peut obtenir jusqu’à dix ruches pleines. La conservation des forêts financera cette acquisition à hauteur de 90 000 dinars (dix ruches).

L’apport personnel de l’apiculteur est estimé à environ 54 000 DA. Seulement les apiculteurs ayant suivi une formation dans l’apiculture ou s’apprêtant à se former dans ce domaine sont éligibles pour bénéficier de ce dispositif, a-t-on expliqué. Au total, cette institution compte distribuer 840 ruches d’abeilles au profit d’apiculteurs qui disposent de moins de cinq ruches.

Les postulants devant acquérir ces ruches d’abeilles ont été déjà retenus, a souligné le même responsable. Par ailleurs, la conservation des forêts de Bejaia avait lancé, il y a plus de deux mois, une vaste campagne de plantation d’arbres sur une superficie totale de l’ordre de 440 hectares de terrains nus.

Pas moins de 440 000 arbres fruitiers ont été plantés dans plusieurs communes de la wilaya dans le cadre d’un programme de développement rural. La nouveauté de ce programme, cette année, est l’attribution d’un quota de plants de cerisiers à planter sur une superficie de 189 hectares. Une autre superficie de 108 hectares a été réservée à des plants d’oliviers, alors que des centaines de figuiers ont été plantés dans le cadre de ce programme sur une superficie dépassant 50 hectares.

B. S.