Accueil Bgayet Amélioration dans l’alimentation en eau potable

Aït R’zine

Amélioration dans l’alimentation en eau potable

160

L’alimentation en eau potable dans la commune d’Aït R’zine connaît une amélioration palpable, ces dernières semaines, suite au renforcement de la distribution de cette denrée vitale sur les réseaux d’AEP.

En effet, la pénurie d’eau potable qui avait touché durement cette localité, durant la saison estivale passée, n’est à présent qu’un mauvais souvenir, après que les autorités locales ont remis en service un ancien forage demeuré durant un bon bout de temps sans exploitation. Ledit forage est situé, pour rappel, dans les environs de la bourgade Ichoukar, en aval du village Guendouz du chef-lieu communal d’Aït R’zine.

«Dieu merci, cela fait des semaines que nous avons de l’eau dans nos robinets. Je ne dis pas que c’est H24 mais au moins chaque deux jours. C’est déjà bien par rapport à l’été passé, où il y avait une pénurie d’eau potable sur les réseaux de distribution. L’eau à présent gicle avec force dans les robinets de tous les foyers. Même si l’alimentation n’est pas quotidienne, elle nous permet d’emmagasiner quand même de bonnes quantités d’eau dans les citernes et les jerricans», a affirmé avec satisfaction un habitant d’Ouizrane.

C’est le même topo pour les autres villages, comme Bouchekfa, Tighilt Ouemggal, Guendouz, Ichoukar et bien d’autres, où l’eau est disponible sur les réseaux de distribution. Cette amélioration dans la distribution de l’eau potable intervient alors qu’un projet de réalisation d’une deuxième station de traitement des eaux du barrage Tichi Haf, projetée à Ichoukar, a été lancé récemment.

Cette station permettra dans un avenir proche d’alimenter six communes de l’arrière-pays de la vallée de la Soummam, en l’occurrence Aït R’zine, Tazmalt, Boudjellil, Ighram, Ighil Ali et Ath Mellikèche.
Syphax Y.