Accueil Bgayet Bouadni sans transport

Semaoun

Bouadni sans transport

65

Situé dans la commune de Semaoun, le village Bouadni n’est pas desservi par les minibus de transport public, témoignent certains de ses habitants qui se plaignent de leurs difficultés à se déplacer pour vaquer à leurs occupations.

«Se rendre à El Kseur ou Bgayet, à partir du chef- lieu de la commune, ou emprunter l’itinéraire inverse, c’est relativement facile. En revanche, pour rallier notre village, cela relève du parcours du combattant, car la ligne est boudée par les transporteurs», témoigne un jeune de Bouadni. «Le tronçon faisant jonction entre les quatre chemins, à la périphérie du centre urbain de Semaoun et notre village, ressemble à un no man’s land.

Hormis quelques rares automobilistes qui y transitent de temps à autre, la route reste quasi déserte la plupart du temps. Nous avons appris à composer avec cette situation, en ne comptant que sur nos jambes pour nous déplacer», râle un villageois.

Des citoyens de Bouadni soutiennent que des requêtes ont été adressées à la Direction des transports pour solliciter l’ouverture d’une ligne, au profit de leur village. «Nous avons déposées des demandes à la pelle, mais elles sont restées toutes sans suite à ce jour», affirme un villageois. Même le chemin vicinal desservant Bouadni, une piste improbable serpentant à travers le relief accidenté de la montagne, tarde à être pris en charge, déplore-t-on.

«Tant que cette route n’est pas réhabilitée, aucun transporteur privé ne s’aviserait à s’y aventurer. L’autre contrainte réside dans la faible densité démographique de notre village, ce qui rend aléatoire l’exploitation commerciale de cette destination», analyse un habitant de Bouadni, relevant que l’ensemble des localités de cette circonscription rurale est en bute, au manque de transport.
N. M.