Accueil Bgayet Bouganouz charge les élus à l’APC

Timezrit - Pénurie d’eau, non raccordement à l’électricité...

Bouganouz charge les élus à l’APC

56

La population du village Bouganouz, dans la commune de Timezrit, n’en finit pas de ruer dans les brancards pour dénoncer ses conditions de vie difficile.

«Nous manquons à peu près de tout, mais nous souffrons surtout de l’absence de commodités de base», fulmine un retraité du village. «La pénurie de l’eau dans le réseau public est inscrite dans la durée. La ménagère est astreinte à une attente d’une dizaine de jours ou plus, avant de voir le précieux liquide couler sobrement du robinet. C’est à croire qu’on n’a pas d’élus à l’APC qui doivent se soucier de la population», témoigne un père de famille, indiquant que le ballet des jerricans est devenu quasi permanent.

«Pour remplir à ras bord ses ustensiles, la corvée d’eau est incontournable. Certains se rabattent sur les vendeurs ambulants pour s’approvisionner en eau, alors que d’autres optent pour l’achat de citernes à des tarifs prohibitifs», affirme-t-il. Les villageois soulèvent aussi l’absence de raccordement de leurs demeures au réseau électrique.

«Nous avons dénombré une trentaine de bâtisses réalisées majoritairement dans le cadre du programme de l’habitat rural ne disposant pas de compteur d’électricité. La situation perdure depuis de longues années, en dépit d’incessantes réclamations auprès de la Sonelgaz», se plaint un villageois, tout en avouant avoir recouru à un branchement de fortune.

«Les branchements illicites se sont généralisés au cours de ces dernières années. Les villageois sont exaspérés par des années d’attente et d’illusions», poursuivra, désenchanté, un quadragénaire du village. Même le réseau d’évacuation des eaux usées, signale-t-on, est inopérant. «Peu de foyers sont raccordés au collecteur d’assainissement.

Le reste des foyers évacue ses eaux usées dans la nature ou dans des fosses improvisées», soutient un citoyen de ce village, tout en exhortant les autorités concernées à se pencher sur leur cas.
N. M.