Accueil Bgayet Cap sur le dépistage précoce

OCTOBRE ROSE - Lutte contre le cancer

Cap sur le dépistage précoce

34

A l’occasion d’Octobre-Rose, mois de sensibilisation contre le cancer du sein, plusieurs associations de la wilaya de Béjaïa ont organisé, le week-end dernier, des opérations de dépistage précoce du cancer du sein et du col de l’utérus. Ces associations se sont intéressées aux régions montagneuses et rurales, où la population est mal informée sur ces maladies et peu sensibilisée sur l’importance du dépistage précoce. Ainsi, l’association culturelle «Tanekra» (Réveil), activant dans la daïra d’Akbou, a lancé une opération de dépistage précoce du cancer du sein, au niveau de l’école primaire du village Mliha, relevant de la commune d’Ichellaten.

Cette louable initiative a permis à des dizaines de femmes de la région de bénéficier de consultations et de dépistage gratuits. «En plus de l’opération de dépistage précoce, qui peut sauver des vies, car le diagnostic précoce d’un cancer favorise son traitement et augmente les chances de guérison, nous avons invité une gynécologue pour sensibiliser les femmes rurales sur cette maladie et l’importance du dépistage», a indiqué le président de «Tanekra». La peur de faire face à la vérité et les tabous sont les raisons principales qui découragent les femmes à se faire dépister, estime-t-on.

Concernant les facteurs de risque de survenue du cancer du sein, ils sont nombreux et liés essentiellement «à l’âge (50 à 74 ans), aux antécédents familiaux de cancer, au surpoids, aux facteurs hormonaux, comme les règles précoces, la ménopause tardive ou l’absence d’allaitement», a-t-on expliqué. Par ailleurs, il faut savoir que dans la région est de la wilaya de Béjaïa, une association locale activant dans la commune de Souk El Tenine a organisé une opération de dépistage des cancers du sein et de l’utérus, au profit des femmes de la localité. Cette campagne gratuite s’est déroulée à l’école primaire du village Lota. «Tous les moyens nécessaires ont été mobilisés pour la réussite de cette opération visant la sensibilisation des femmes des localités rurales sur le dépistage précoce et la promotion de sa culture.

Dans ce sens, une équipe médicale a été dépêchée sur place», a souligné l’une des initiatrices de cet évènement. Il est à noter que les cas dépistés positifs, selon la même source, sont transférés vers le CHU pour une prise en charge efficace et approfondie. Aussi, une caravane médicale s’est rendue, samedi dernier, au niveau du village Tala Khaled, relevant de la commune d’Aokas. Organisée conjointement par la Fondation de Béjaïa pour la science et la culture et l’Association culturelle et cinématographique de Tala Khaled, sous le slogan «Votre santé est notre objectif», elle a offert à la population locale des consultations médicales effectuées par des généralistes et des spécialistes (gynécologie, orthopédie…).

Salma Bedja