Accueil Bgayet Cap sur le désenclavement

Aokas

Cap sur le désenclavement

87

Un projet de travaux publics relatif à la réhabilitation d’une section du réseau routier, est inscrit dans le plan d’investissement de la commune d’Aokas pour le compte de l’exercice en cours, avons-nous appris auprès du staff municipal.

«Ce projet budgétisé répond au souci de contribuer au désenclavement de certains villages, en créant les conditions d’un renouveau rural», a déclaré un membre de l’exécutif communal. Et d’ajouter: «Le projet retenu au programme présente un double avantage, étant donné qu’il aura pour effet de briser l’enclavement de deux villages, à savoir Taremante et Alliouene».

S’agissant de la consistance des travaux, il est projeté la mise en place d’ouvrages d’évacuation des eaux pluviales, l’aménagement de l’axe routier et son revêtement en béton bitumineux. Le projet étrenne sa phase de consultation, indique-t-on.

«Nous avons lancé au cours de la première semaine du mois de février un avis d’appel d’offres national ouvert. A l’issue de cette procédure, il sera procédé à l’examen des soumissions et à la sélection d’une entreprise», nous explique-t-on.

Ayant subi durant longtemps l’état cahoteux de cette route délabrée, les habitants des deux villages ne jurent que par la concrétisation de ce projet. «Nous sommes dans l’obligation de restreindre nos déplacements à la stricte nécessité, en raison du mauvais état de cette route qui nous donne du fil à retordre.

Sa remise en état promet de nous tirer de cette situation difficile», souligne un automobiliste du village Taremante. «Le bitumage de ce chemin est primordial vu ses aspérités et crevasses. Sa remise en état augure de meilleurs lendemains pour nos villages», se félicite un usager de cette route issu du village Alliouene.

N.M.