Accueil Bgayet Caravane médicale à Iâchourene

Timezrit - Elle se rendra au village le 22 juin

Caravane médicale à Iâchourene

73

Pour sa 23e caravane médicale, l’Association des amis de la faculté de médecine de Béjaïa, qui organise régulièrement des sorties humanitaires au profit des communes rurales, éloignées et très peu médicalisées de la wilaya, a répondu favorablement aux sollicitations du mouvement associatif du village Iâchourene, situé dans la commune de Timezrit. Composée de plusieurs dizaines de professionnels de la médecine, entre paramédicaux, médecins généralistes et spécialistes, elle se rendra, le 22 juin prochain, dans la commune rurale de Timezrit, distante d’une trentaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya.

C’est dans l’enceinte de l’école primaire du village que les membres de l’association du village d’Iâchourene ont choisi d’installer l’équipe médicale. Ces derniers s’emploient d’ores et déjà à mettre en place la logistique nécessaire pour l’organisation d’un tel événement. Cette initiative permettra aux habitants éloignés des centres urbains de se faire ausculter par des médecins généralistes et même spécialistes et de s’assurer, par le biais du dépistage, qu’ils ne sont pas porteurs de maladies chroniques, à l’image du diabète et de l’hypertension ou d’autres maladies plus graves.

Généralement dans les villages hauts perchés, les conditions de vie sont peu enviables. Dans ces contrées éloignées et enclavées, les villageois recourent à la médecine traditionnelle et se soignent avec des herbes. Une habitude bien ancrée dans les esprits des habitants des zones rurales, qui ne se rendent chez le médecin que lorsqu’ils arrivent au dernier stade de la maladie. Autrement dit, lorsque que leur maladie évolue dangereusement et leur traitement devient difficile.

Il arrive aussi, faute de culture en matière de soins, que certains habitants soient porteurs, sans le savoir, de maladies chroniques graves. Ainsi, cette caravane aura le mérite de permettre à ceux dont les résultats se révèlent positifs de suivre un traitement approprié, avant qu’il ne soit trop tard. Il est à souligner que l’Association des amis de la faculté de médecine de Béjaïa, créée en 2008, initie des sorties humanitaires régulières, au niveau des communes rurales très peu médicalisées.

Des régions où la couverture médicale est généralement en deçà des attentes des villageois qui sont, dans la plupart des cas, contraints de parcourir des dizaines de kilomètres pour consulter un médecin.

F. A. B.