Accueil Bgayet Danger sur la route d’Ath Idris

Taskriouts

Danger sur la route d’Ath Idris

123

Le chemin communal desservant à partir de la RN9 le village Ath Idris, dans la commune de Taskriouts, cristallise les angoisses et soulève bien des inquiétudes chez les habitants. Long de près de 4 kilomètres, l’axe routier à forte déclivité, chemine en lacets à travers une succession de collines abruptes et de vallons.

En sus d’être truffé de trous et d’aspérités, le parcours et parsemés d’embuches. «Après chaque épisode de pluie, des trous béants se font jour. Les automobilistes sont souvent contraints de rouler au pas pour échapper à ces pièges qui les guettent à tout bout de champs», clame un citoyen d’Ath Idris.

Dans certains portions, ajoute-t-il, «la route est si étroite que tout croisement devient malaisé, voire même impossible». Transitant régulièrement par ce chemin, un autre habitant déplore l’absence d’un quelconque projet de remise à niveau. «Un tracé qui donne le vertige, une chaussée défoncée, des fossés colmatés ou inexistant, voilà ce à quoi nous sommes confrontés quotidiennement. Nos responsables sont au fait de cette situation de délabrement, mais ne semblent pas pressés outre mesure pour y remédier», dénonce-t-il.

Contacté par nos soins, un élu à l’APC de Taskriouts fait endosser la responsabilité de cet état de délabrement à l’entreprise réalisatrice d’un réseau de fibre optique sur cette route. «Les choses ont commencé à se détériorer sérieusement depuis l’ouverture de ce chantier de fibre optique.

Le hic, c’est que l’entreprise a levé le camp, laissant la route dans une situation chaotique et dangereuse», a-t-il déclaré. Le responsable de l’APC n’a pas manqué d’alerter sur les risques encourus par les usagers de cette route. «Le parcours est devenu très risqué pour le trafic automobile. Le maître de l’ouvrage et l’entreprise se doivent de trouver une solution rapide, avant que l’irréparable ne se produise», lance-t-il.

N Maouche