Accueil Bgayet Danger sur le CW23 !

Tamokra

Danger sur le CW23 !

1741

Le tronçon du Chemin de wilaya n° 23, faisant jonction entre le chef-lieu communal de Tamokra et le territoire d’Amalou, en passant par la commune de Bouhamza, suscite l’inquiétude et soulève l’appréhension des automobilistes. Ainsi, nombre d’usagers de cette voie décrivent un parcours défoncé, étroit et exposant à tout bout de champ au danger. En effet, taillé dans le relief tourmenté de la montagne, le CW23 est surplombé par des collines rocheuses abruptes, faisant craindre un risque potentiel d’éboulement. Du côté de Hammam Sidi Yahia notamment, où l’axe routier chemine le long de Oued Bousselam, des rochers de gros calibre suspendus sur les falaises ne semblent tenir qu’à un fil. «Ces gros rochers peuvent se détacher à tout moment et s’écraser sur la chaussée. Par temps de pluie, on y transite la peur au ventre, car de tels incidents se sont déjà produits par le passé et c’est un miracle si aucune victime n’a été déplorée», a relaté le gérant d’un taxi bus assurant la ligne Tamokra – Akbou.

Pour sa part, un responsable de l’APC de Tamokra a soutenu que la municipalité a alerté à plusieurs reprises la Subdivision des travaux publics d’Akbou sur le risque encouru, en vain. «On nous a promis d’intervenir pour écarter le danger, mais rien n’a été fait. Même la DTP a été saisie par rapport à ce problème, sans résultat», a-t-il déploré. Notre interlocuteur a d’autre part souligné l’urgence de réhabiliter le CW et l’élargir. «Cela fait longtemps que ce chemin n’a pas fait l’objet d’opérations d’entretien. La chaussée est pourtant sérieusement dégradée, avec une enfilade de crevasses et des points d’affaissement, causant de gros soucis aux automobilistes. Une opération d’élargissement s’impose, car l’étroitesse du parcours entrave considérablement la circulation et expose les usagers aux risques d’accident», a plaidé le responsable de l’APC.
Nacer M.