Accueil Bgayet De l’assainissement pour plusieurs villages

APC d’Aït R'zine

De l’assainissement pour plusieurs villages

165

Le tissu urbain de la commune d’Aït R’zine située à 85 km de Béjaïa ne cesse de s’étirer tous azimuts, ce qui nécessite l’extension de ses réseaux divers et de sa voirie. Mais ces commodités ne suivent malheureusement pas dans la majorité des cas, laissant les habitants dans l’expectative. A noter qu’avec une population qui avoisine les 20 000 âmes, cette municipalité est l’une des plus peuplées de cette région des Ath Abbas nichée sur les «appendices» des chaînes montagneuses des Bibans.

En outre, beaucoup de projets relevant de l’aménagement urbain, notamment, sont réalisés, alors que d’autres sont inscrits en vue de leur lancement, dont ceux ayant trait à la réalisation du réseau d’assainissement qui fait défaut dans plusieurs hameaux. Il faut également savoir que le relief accidenté de cette localité n’est pas fait pour arranger les choses. De ce fait, les réseaux d’évacuation des eaux usées existants, soumis aux mouvements du sol, nécessitent, à chaque fois, des travaux d’entretien et d’extension.

Dans ce sens, on a appris que l’APC a inscrit, récemment, sur son agenda plusieurs opérations relatives à l’assainissement. Il est question de la réalisation de réseaux d’assainissement aux quartiers Tahrikt, sis au village Guenzet, sur 220 ml, Toumlilt, Bouras et Taddart, au village Tizi Alouane, sur une distance de 200 m, l’achèvement du projet d’assainissement entamé au quartier Tawint et l’extension du réseau de Tighilt, au chef-lieu d’Aït R’zine, sur 450 ml. L’Alimentation en eau potable (AEP) n’est pas en reste, puisque l’opération de son extension est programmée, au profit du quartier Amdoun Taâzalt, au village Tizi Alouane. Par ailleurs, l’APC a inscrit une opération se rapportant à l’achèvement de l’antenne administrative de Wizrane, distant de 15 km du chef-lieu, ainsi que la réalisation d’un bloc sanitaire à l’école primaire du village.

S. Y.