Accueil Bgayet Des chemins communaux durement touchés

KHERRATA - Dernières intempéries

Des chemins communaux durement touchés

68

Les récentes intempéries qui ont sévi dernièrement dans la région de Kherrata font état d’importants dégâts survenus sur le réseau routier rural, en particulier celui reliant les différentes localités de la municipalité. Ces derniers sont caractérisés par des glissements de terrains, affaissements de chaussées et éboulements qui nécessitent une prise en charge financière importante pour la réhabilitation de ces voies de liaisons, et ce dans les délais les plus courts pour éviter à ce que de tels dommages prennent une ampleur inquiétante qui risque de s’aggraver davantage en cas d’autres intempéries qui pourraient se reproduire à l’avenir.

En effet, selon le bilan qui a été présenté par les responsables locaux, une dizaine de chemins communaux ainsi touchés par les récentes intempéries ont été recensés auxquels des évaluations financières ont été effectuées quant aux travaux de réparations et d’aménagements des parties dégradées.

Il s’agit des chemins communaux de Tala Oudérradji, Tadjenant, du lycée Angouri vers le douar de Tazarourt, de la RN9 vers Afra, du complexe SENTEX vers Aït Laaziz via Afra, de la localité de Manchar vers celle d’Iakouchène à partir de la RN9, de Manchar à Iaafar, de la route nationale n°9 entre Bouzeraoune – Tabia vers le CW19, de la RN9 vers le village Boussaada et, enfin, le chemin communal reliant la ville de Kherrata à la localité de Bradma, dont certains chemins communaux nécessitent des études techniques préalables en raison de l’importance et de la nature des travaux à réaliser concernant notamment ceux de Tala Ouderradj, du Tadjenant et du lycée de Angouri – Tazarourt.

S. Zidane.