Accueil Bgayet Des élèves en danger

Tazmalt - Ecole primaire Ziri Mohand-Saïd

Des élèves en danger

158

Les élèves de l’école primaire Ziri Mohand-Saïd de Tazmalt encourent le péril de se faire faucher par les trains qui passent près de leur établissement. Et pour cause. Cette école est située à une cinquantaine de mètres seulement de la gare ferroviaire de Tazmalt. A l’entrée comme à la sortie des classes, les élèves habitants de l’autre côté des chemins de fer se voient obligés de traverser les rails pour rejoindre leur établissement ou leur habitation. Ils s’exposent de ce fait aux accidents qui pourraient s’avérer mortels, sachant que plusieurs trains transitent par cette gare quotidiennement.

A titre d’exemple, aux environs de 8 h, à l’entrée des classes, un autorail venant chaque jour de Béjaïa vers Alger passe par cette gare, d’où transitent des dizaines d’élèves pour rejoindre cette école. A la sortie des classes, vers 16h, un autre autorail y transite, mettant en danger les élèves qui doivent faire preuve de beaucoup de vigilance pour ne pas être percutés. Devant cette situation dangereuse aussi bien pour les élèves que pour les habitants de la région d’Ichikar, située en bas de la voie ferrée, des parents d’élèves ont soulevé ce problème à la SNTF et à l’APC afin qu’elles conjuguent leurs efforts pour installer une passerelle qui épargnerait la vie de leurs enfants. «Qu’est-ce que c’est qu’une passerelle par rapport à la vie d’un enfant ?

Ce n’est rien de tout ! Les élèves de l’école Ziri Mohand-Saïd et tous les habitants d’Ichikar sont quotidiennement exposés à un accident par train. A cet effet, nous lançons un appel pour la mise en place d’une passerelle, réclamée il y a des années de cela», affirme un habitant d’Ichikar.

S. Y.