Accueil Bgayet Des élèves en péril sur le pont d’Allaghane !

Tazmalt - Ils l'empruntent pour rejoindre leur CEM

Des élèves en péril sur le pont d’Allaghane !

86

Les élèves qui suivent leur cursus au CEM Boudjemâa Makhlouf, situé à Allaghane, à 5 km du chef-lieu de Tazmalt, encourent de gros risques en rejoignant, chaque jour ouvrable, ledit établissement. Il est question de ceux habitant le village voisin de Bouâziz, commune de Boudjellil, lesquels sont contraints d’emprunter journellement le pont d’Allaghane pour rejoindre cet établissement scolaire, et ce au péril de leur vie !

En effet, au niveau de cet ouvrage d’art, la circulation automobile est dense, avec le passage des véhicules de gros tonnage qui constituent un danger pour ces élèves. Et pour cause. Ces derniers empruntent une bande passante très étroite d’environ 50 cm de part et d’autre du pont et y transitent par «contingents» dans un affolement total, car devant et derrière eux des véhicules surgissent avec une telle vitesse qu’ils risquent à chaque fois d’être renversés. Ces adolescents livrés à eux-mêmes doivent à chaque fois qu’ils empruntent cet ouvrage long de 80 m faire preuve de beaucoup de vigilance pour rejoindre, sains et saufs, l’autre rive. Sans conteste, les risques d’accidents sont accrus sur ce pont.

Pour leur part, les parents d’élèves n’ont de cesse de tirer la sonnette d’alarme, appelant la Direction des travaux publics et les autorités locales à aménager un passage pour piétons parallèlement au pont, afin d’épargner la vie de ces dizaines d’élèves, en particulier, et aux habitants, en général, qui empruntent ce pont. Dans le même contexte, il est à déplorer le comportement de certains conducteurs qui stationnent devant ce collège, obstruant ainsi le passage aux élèves surtout à la sortie des classes. A noter que les élèves de ce collège demandent aussi la réalisation d’un préau devant l’entrée de leur CEM pour leur épargner les affres de la pluie et les dards du soleil.

S. Y.