Accueil Bgayet Des opérations au profit de trois écoles !

APC d’Amizour - Réhabilitation des établissements scolaires

Des opérations au profit de trois écoles !

148

La commune d’Amizour, située à 50 km de Béjaïa, compte 75 villages et bourgades déshérités pour la plupart et près d’une vingtaine d’écoles primaires. Ces établissements scolaires sont pour la plupart anciens et vétustes et nécessitent des travaux de confortement et de réhabilitation pour servir encore plus longtemps. Cependant, comme les subventions allouées à ce secteur névralgique sont insuffisantes, bon nombre d’écoles sont restées sans opérations d’aménagement, ce qui est «bien dommage», a estimé la famille éducative locale.

Néanmoins, les autorités communales, dans la mesure des budgets mis à leur disposition, tentent d’améliorer un tant soit peu ces structures, qui devraient bénéficier chaque année de travaux d’entretien et de ravalement, afin d’endiguer les facteurs climatiques et humains qui les dégradent. Dans ce sens, l’APC a inscrit trois opérations, au profit d’autant d’établissements scolaires, pour procéder à des travaux d’aménagement.

De ce fait, il est prévu pour l’école primaire du village Taddert Tamokrant, l’une des localités les plus peuplées de la commune d’Amizour, des travaux de réfection des classes, lesquelles présentent un aspect vétuste. Dans le même ordre d’idées, l’APC a prévu une opération consistant en la réfection de l’étanchéité des classes de l’école primaire du village El Kitoune, lesquelles connaissent des fuites d’eau à la tombée de la pluie.

Et enfin, la troisième et dernière opération inscrite sur l’agenda de l’APC se rapporte à la réalisation d’un mur de clôture pour l’établissement scolaire d’Afra, en remplacement de l’ancien muret carrément délabré. Des avis de consultation ont été alors lancés récemment par l’APC, en direction des éventuels soumissionnaires.

S. Y.