Accueil Bgayet Des projets inscrits

Sidi Ayad - Extension du réseau électrique

Des projets inscrits

443

Plusieurs opérations relatives à l’extension du réseau d’électricité sont inscrites, au profit de la commune de Sidi Ayad. L’information est confirmée par un élu de la municipalité.

Attribués dans le cadre du programme de rattrapage, ces projets concernent, détaille notre interlocuteur, plusieurs quartiers et une kyrielle d’habitations éparses, situées aux quatre coins de la circonscription. C’est dire que la bonne nouvelle fera bien réjouir plus d’un qui pourront ainsi profiter de cette commodité très importante dans le quotidien du citoyen.

«Le premier projet inscrit a trait à l’alimentation d’une vingtaine de foyers relevant du village Ighil. Cette opération relève du programme 2019», a indiqué notre interlocuteur, soulignant que les travaux ont été quelque peu retardés par des oppositions, au passage de la ligne de moyenne tension. D’autres opérations similaires ont été affectées, au profit d’un nombre important de quartiers, à l’image de Tahrikt, Taghramt et Amarat. «Ces opérations sont budgétisées à hauteur de 17 millions de DA.

Les habitations ciblées sont, pour la plupart, des constructions relativement récentes, réalisées dans le cadre du programme de l’habitat rural», a-t-on indiqué. Pour leur part, des habitants du village Ighil ont affiché un sentiment de réconfort et de soulagement à l’idée de pouvoir jouir de cette énergie. «Avoir de l’électricité à la maison, après plus de 15 ans d’attente, c’est une véritable résurrection. Pourvu que le projet soit finalisé rapidement», a exulté un villageois.

En revanche, pour d’autres citoyens non concernés par ce projet, c’est toujours l’incertitude mêlée à un brin d’espoir qui prédomine. Selon des informations recueillies, auprès des services de la municipalité, ils sont des dizaines à languir depuis des lustres, en recourant aux moyens de fortune. «Nous attendons notre tour, qui viendra sûrement un jour. L’espoir fait vivre et on s’y accroche désespérément», a lâché le vague à l’âme, un habitant du village Igueran Herrat, qui surplombe le chef-lieu communal.
N. M.